1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Le co-réalisateur de Final Fantasy VII Remake commente la diversité de The Last of Us Part 2

Le co-réalisateur de Final Fantasy VII Remake commente la diversité de The Last of Us Part 2

Par Romain Mahut - publié le
×

Qu'il s'agisse des profils employés par les studios ou des personnages présents dans les jeux, le sujet de la diversité est en ce moment au coeur de nombreuses discussions liées à l'industrie du jeu vidéo. Au fil du temps, la production japonaise a parfois été pointé du doigt pour son manque perçu de sensibilité vis-à-vis des minorités ou son utilisation des stéréotypes. Lorsqu'une des têtes pensantes derrière un des plus gros jeux japonais de ces dernières années parle diversité, cela a donc de quoi intriguer.


À lire aussi : Final Fantasy VII Remake : Le coréalisateur donne des pistes pour la suite


Le site TheGamer a récemment eu l'opportunité de s'entretenir avec Motomu Toriyama, le co-réalisateur de Final Fantasy VII Remake. Parmi les sujets abordés se trouvait celui de la diversité dans les jeux vidéo, et plus particulièrement la manière avec laquelle elle a été gérée dans The Last of Us Part II. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le développeur a été impressionné par le travail réalisé par Naughty Dog de A jusqu'à Z :

The Last of Us Part 2 a vraiment bien géré sa manière de considérer la diversité. Et cela se ressent jusqu'à l'interface utilisateur. J'imagine que les coûts de debugging sur ce jeu ont été massifs. Cela étant dit, avoir accompli cela en fait un grand jeu qui établit une référence pour l'industrie.

Bien évidemment, dès qu'il est question du lien entre minorités et The Last of Us Part II, les discussions ne se limitent pas à la manière qu'a le jeu d'être accessible pour des personnes souffrent de handicaps variés. Elles traitent également de la représentation dans l'aventure des minorités ethniques et sexuelles.

Peut et veut mieux faire

Pour ce qui est de Final Fantasy VII Remake, Motomu Toriyama explique que les créateurs du jeu n'ont pas cherché à esquiver ces thématiques :

Je pense qu'exprimer la diversité à travers l'inclusion des LGBTQ+ est une problématique importante pour toutes les personnes impliquées dans la création de contenu et pas uniquement les gens créant des jeux. Dans Final Fantasy 7 Remake, nous avons reconstruit le jeu original à l'aide des dernières technologies. Mais nous nous sommes dits que nous ne devrions pas nous arrêter à la partie technique et que nous devrions également mettre à jour l'histoire présentée aux joueurs de manière à ce qu'elle colle davantage aux sensibilités modernes.

Sans rentrer dans les détails pour ceux qui n'ont pas encore joué à Final Fantasy VII Remake, la séquence du Honey Bee Inn vient immédiatement à l'esprit lorsqu'il faut considérer la manière qu'ont eu les développeurs du jeu d'aborder des thématiques liées aux LGBTQ+. Et les retours concernant ce passage du RPG n'ont pas été unanimes au sein de cette communauté.

Il apparaît en tout cas que les mentalités évoluent également au Japon et que les développeurs nippons s'ouvrent eux aussi à des problématiques qu'ils ignoraient ou ne traitaient pas nécessairement avec la considération attendue par les communautés concernées.

Que dites-vous de ces déclarations de Motomu Toriyama ? Êtes-vous d'accord avec lui ? Comment jugez-vous ce qui a été fait vis-à-vis des minorités dans Final Fantasy VII Remake ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous.

La rédaction vous recommande

15 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (15)