1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    La DualSense ouvre ses fonctionnalités haptiques à un second jeu sur PC

La DualSense ouvre ses fonctionnalités haptiques à un second jeu sur PC

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Si les joueurs PC peuvent profiter de la nouvelle manette de la PlayStation 5 depuis le lancement de ladite console, ils étaient jusqu'alors privés de l'une de ses fonctionnalités phare : les fameux retours haptiques. Après un certain Metro Exodus Enhanced Edition qui montrait enfin la voie à suivre, Ubisoft vient de proposer une mise à jour ô combien sensorielle pour la version PC d'Assassin's Creed Valhalla.


À voir aussi : L'image du jour : Révélation d'un petit secret de la DualSense


Les ukrainiens de 4A Games avaient été les premiers à rendre les gâchettes adaptatives de la DualSense compatibles sur les bêtes de course chères à Camille, créant ainsi un précédent que certains ne tarderaient pas à imiter. Ubisoft aura ainsi répondu à l'appel des joueurs avec la mise à jour des aventures d'Eivor et de ses envahisseurs vikings, ouvrant ainsi la voie à une visée plus précise une fois l'arc dégainé. 

2021... J'appuie sur la gâchette

Comme l'illustre une fois de plus le journaliste de Video Game Chronicles Andy Robinson (déjà au taquet sur Metro Exodus Enhanced Edition en mai dernier), l'arrivée des fonctionnalités haptiques permet de gagner en finesse avec l'arc en main, puisque la butée de la gâchette R2 permet d'affiner sa trajectoire avant de viser la tête : 

Pour profiter de ce (petit) ajout qui en appellera sans doute d'autres, il faudra néanmoins jouer câblé, comme pour l'exemple précédemment cité.

Espoir sur PC

En attendant une hypothétique prise en charge sans fil (et pourquoi pas, hein ?), il faudra s'en contenter. Après tout, les velléités PCistes de Sony ne l'envisageraient-elles pas ? La toute récente annonce du rachat de Nixxes Software, spécialisé dans les portages sur PC, pourrait peut-être leur donner quelque espoir... 

En attendant, il ne tient vraisemblablement qu'aux éditeurs tiers de l'industrie de faire usage de leurs petits doigts et d'un peu de motivation pour rapprocher les sensations d'une plate-forme à l'autre. Une seule question demeure (musique dramatique) : qui sera le prochain ?

À vos paris.

La rédaction vous recommande

4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)