1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Baten Kaitos : Après l'Europe, Bandai Namco dépose la marque au Japon

Baten Kaitos : Après l'Europe, Bandai Namco dépose la marque au Japon

Par Thomas Pillon - publié le
Image

À chaque E3, matériel ou non, c'est la même chose : des hordes de joueurs encapuchonnés allument cierges et autres symboles inflammables pour espérer voir ENFIN leur série aussi fétiche que disparue revenir en grâce. Hélas, l'opération n'est pas toujours couronnée de succès, mais heureusement, la vie est longue, et souvent pleine de surprises.


À voir aussi : Metroid Dread : Nouveaux épisodes, impact du Covid, nouveautés, le producteur nous répond


Les indices autour d'un come back de la (courte) série Baten Kaitos commencent à s'empiler sur le bureau des enquêteurs : le mois dernier, les deux opus de ces J-RPG, Baten Kaitos : Les Ailes éternelles et l'Océan perdu et sa préquelle Origins, sortis sur GameCube en 2003 et 2006 refaisaient parler d'eux en apparaissaient sans crier gare sur les listings de l'organisme européen chargé de la propriété intellectuelle, signe précurseur que les choses se mettaient a priori en mouvement. Après tout, Bandai Namco nous avait demandé notre avis il y a de cela quelques années, et il serait temps d'en tenir compte. 

Chasse à la baleine

L'éditeur continue vraisemblablement de préparer le terrain, puisque c'est aujourd'hui sur le site d'observation des dépôts Chizai Watch que les deux titres s'invitent sous leurs noms japonais d'origine. Le faisceau d'indices commence donc sérieusement à s'épaissir, et les rôlistes amateurs de jeux de cartes peuvent ainsi trouver de véritables raisons de se réjouir, à l'idée de retrouver l'univers onirique et ô combien coloré de Kalas & Co. Et sa bande-son envoûtante, cela va sans dire.

Rappelons tout de même à ceux qui sabreraient un peu tôt le champagne que si le premier épisode avait finalement profité d'une localisation française près de deux ans après sa sortie nippone, la préquelle Origins était restée l'apanage des férus d'import. L'occasion d'enfin rattraper cette injustice ? Seul l'avenir nous le dira...

La rédaction vous recommande

5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)