1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Un développeur explique pourquoi Nintendo arrête de vendre les jeux Super Mario 35

Un développeur explique pourquoi Nintendo arrête de vendre les jeux Super Mario 35

Par Romain Mahut - publié le
×

Au moment où sont écrites ces lignes, nous sommes le 1er avril 2021. Cette date signifie que les jeux commercialisés ou proposés dans le cadre du 35e anniversaire de Super Mario Bros. ne sont désormais plus proposés par Nintendo aussi bien en versions physiques que dématérialisées. Si la firme de Kyoto n'a jamais vraiment expliqué la raison de cette vente temporaire de jeux pouvant pourtant être vendus de manière illimitée, un développeur affirme cependant la connaître. Et selon lui, elle est toute simple.


À lire aussi : Il unboxe un kit de développement Nintendo 64DD neuf en 2021, les images


Le site américain Vice a récemment posté un article dont l'angle est de déterminer pourquoi Nintendo arrête de vendre plusieurs de ses jeux alors que rien ne l'oblige à le faire. Et il semblerait que, comme certains le supposent depuis l'annonce de la mise en vente temporaire de ces titres, le constructeur comptait sur cette disponibilité limitée pour faire passer à l'acte des acheteurs potentiels qui ne se seraient pas nécessairement décidés sans la menace d'une rupture de stock garantie. C'est en tout cas ce qu'a affirmé à Vice un développeur derrière plusieurs jeux édités sur Switch ayant demandé à garder son anonymat :

Ils disposent de données qui montrent que les rééditions de jeux ont tendance à traîner sur les listes d'envies (des joueurs). La peur de manquer quelque chose créée par Nintendo les aide à faire des ventes. Enfin c'est ce qu'ils pensent.

La crainte de rater sa chance et d'avoir plus de difficultés à se procurer un jeu par la suite serait donc le levier utilisé par Nintendo pour vendre ses produits destinés aux joueurs nostalgiques. Pour rappel, Super Mario 3D All-Stars et Game & Watch : Super Mario Bros. ne sont officiellement plus proposés par Nintendo à partir d'aujourd'hui aussi bien en boîte que sur l'eShop (le Game & Watch n'était évidemment pas un produit dématérialisé). Les revendeurs de versions physiques pourront quant à eux les vendre jusqu'à épuisement des stocks. Et de son côté, Super Mario Bros. 35 n'est quant à lui plus accessible non plus.

N'attendez plus

Selon l'analyste Morris Garrard lui aussi interrogé par Vice, cette stratégie de Nintendo est doublement efficace. D'un côté, elle génère un sentiment d'urgence chez les consommateurs qui, comme indiqué plus haut, n'ont pas envie de rater un produit désiré. De l'autre, son côté atypique voire contreproductif attire l'attention des médias. Par conséquent, ces derniers parlent plus de ces produits qu'ils ne le feraient en temps normal, ce qui leur assure une plus grande visibilité et les aide donc à sortir du lot.

Mais comme il est ici question de jeux Mario, une des licences les plus populaires du jeu vidéo, il est possible d'imaginer que la visibilité et la demande auraient été bonnes malgré un marketing plus "traditionnel." Nintendo n'ayant pas diffusé de chiffres de ventes de ces différents produits, il est difficile de savoir si cette stratégie a été payante. Mais il est indéniable que la disponibilité limitée dans le temps de ces produits a fait parler. Si les choses ont bien fonctionné pour Nintendo, il ne serait pas surprenant qu'il reproduise l'opération par la suite. Que cela plaise ou non aux joueurs.

Que pensez-vous de ces explications ? Tiennent-elles la route selon vous ? Avez-vous acheté un ou plusieurs des produits Super Mario 35 car vous aviez peur de rater votre chance ? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous.

La rédaction vous recommande

40 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (40)