1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    TEST du Cooler Master SK622 : Un clavier élégant, compact et efficace

TEST du Cooler Master SK622 : Un clavier élégant, compact et efficace

Par Nerces - publié le
Image

Il y a seulement quelques jours, nous testions la dernière petite folie de Corsair, le K65 RGB Mini. Nous enchaînons aujourd'hui avec un concurrent direct, un autre clavier compact cette fois proposé par Cooler Master, l'un des spécialistes du genre. Le SK622 est un tout petit peu moins cher que le modèle de Corsair... et largement aussi bon. Impressions.

S'il s'est d'abord fait connaître pour ses boîtiers et ses solutions de refroidissement, Cooler Master est depuis déjà un moment l'un des fabricants de périphériques gaming les plus en vue. C'est d'ailleurs l'un des premiers à avoir largement embrassé la tendance vers des claviers toujours plus compacts. Au sein de son catalogue, on retrouve plusieurs modèles pleine largeur bien sûr, mais aussi pas mal de tenkeyless et de 60%. Ce modèle SK622 n'est d'ailleurs pas complètement une nouveauté : il se repose en effet sur une structure assez proche de celle du SK621, un modèle commercialisé courant 2019.

Une version remaniée du SK621

Chez Cooler Master, quand on réduit les claviers, on ne réduit pas la finition, un principe que l'on constate dès l'ouverture de la petite boîte du SK622. En effet, le constructeur range son périphérique dans une housse noire du plus bel effet. Moins utile si le clavier est amené à rester en place sur le bureau, c'est un accessoire pratique pour son transport. Avant de parler plus avant du clavier, précisons que Cooler Master livre deux autres accessoires dans la boîte : un élégant câble USB tressé et argenté d'un petit peu moins de 2 mètres et un outil pour retirer les keycaps.

Évoquer les keycaps est une subtile transition pour parler d'un des changements les plus notables entre le « vieux » SK621 de 2019 et le SK622 que nous avons aujourd'hui entre les mains. En effet, Cooler Master a décidé de troquer les touches plates du premier modèle pour des keycaps plus hautes, plus proches de ce que l'on trouve sur un clavier gaming « classique ». Des touches pour lesquelles Cooler Master a souhaité conserver format : elles sont donc plus petites que des couvercles normaux, et ne pourront donc pas être remplacées par des modèles standards plus à votre goût.

Petit mais costaud

Ces dimensions contenues permettent à Cooler Master de proposer un clavier de moins de 30 centimètres de long tout en gardant un peu plus de touches que certains concurrents. On en dénombre ici 65, trois de plus que sur le Corsair K65 RGB Mini. Ça n'a l'air de rien, trois touches de plus, mais c'est suffisant pour que l'on profite des quatre touches fléchées si pratiques. Pour le reste, on voit que la mode influence tous les constructeurs puisque comme Corsair, Cooler Master se repose sur une structure ouverte, dite frameless pour son clavier.

L'idée est d'éviter tout cadre autour des touches qui donnent presque l'impression d'être en suspension au-dessus du châssis. Ce dernier est conçu sur une base métallique afin de lui donner une finition assez remarquable ainsi qu'une certaine solidité, mais cela n'a qu'une incidence mineure sur le poids du périphérique : à moins de 450 grammes, c'est même l'un des claviers les plus légers passés entre nos mains. Pour autant, la stabilité n'est pas un problème : deux patins très épais sont présents sur la partie basse du clavier et les deux pieds inclinables font le reste.

À ce niveau, on regrettera que Cooler Master n'ait pas opté pour des pieds en deux parties qui permettent de choisir entre trois niveaux d'inclinaison. Reconnaissons que sur un si petit modèle, ce n'est pas aussi regrettable que sur un clavier pleine largeur. Il en va de même pour l'absence de repose-poignets ou de port USB pass-through. Ce dernier point est un élément que nous aimons retrouver sur un clavier, mais nous serons indulgents : il n'y a pas beaucoup de place sur le PCB d'un 60% pour ce genre d'accessoires.

Nécessaire temps d'adaptation

Le SK622 offre deux options de connexion. Il peut logiquement être connecté à l'ordinateur via le câble USB dont nous avons déjà parlé. Il est aussi possible de presser le petit bouton sur le côté du clavier pour activer le mode sans-fil. Il faut alors disposer d'une machine compatible Bluetooth pour profiter du SK622. Nous n'avons rencontré aucun problème d'appairage, mais il faut que votre ordinateur soit au moins compatible Bluetooth 4.0. Ensuite, on se repose sur la batterie de 2x 2000 mAh pour assurer une autonomie de plusieurs dizaines d'heures.

Attention cependant, comme l'explique Cooler Master sur sa fiche technique, le SK622 se contente d'un polling rate de 125 Hz lorsqu'il est en Bluetooth contre un maximum de 1 000 Hz en filaire. La différence tient simplement au fait que le clavier sera un peu moins réactif et ce sera surtout perceptible dans les jeux les plus rapides. Plus gênant sans doute, la taille des touches nécessite un réel temps d'adaptation pour ne pas en actionner deux - voire plus - simultanément. Dans le même ordre d'idée, il faut s'habituer à certaines touches « raccourcies » comme le Maj. de droite.

Dans les faits, cela ne demande pas non plus un temps incroyable et nous y sommes bien aidés par la remarquable réactivité de contacteurs à propos desquels nous avions quelques craintes. Il ne s'agit effectivement pas de Cherry MX low profile, des valeurs sures, mais des TTC KS32 que l'on peut choisir en rouge, bleu et marron. Contrairement à ce qu'indique la boîte de notre modèle, nous avons eu les rouges entre les mains, des contacteurs linéaires dotés d'une course totale de 3,2 millimètres et finalement très proche, dans les sensations, des fameux switchs allemands.

Match nul ?

Par rapport au K65 RGB Mini de Corsair, il est vraiment difficile de déterminer un vainqueur. Les deux modèles sont très réactifs avec un bon retour des touches. Le confort est remarquable dans un cas comme dans l'autre, et le Corsair dispose de touches un peu plus grandes, quand elles sont plus nombreuses sur le modèle Cooler Master. Ce dernier point pourra d'ailleurs « effrayer » certains usagers car pour faire tenir un maximum de fonctions, Cooler Master a placé d'innombrables raccourcis sur ces touches : les keycaps sont très, très chargées.

Une « charge visuelle » qui peut nuire à leur lisibilité, plus encore dans l'obscurité. De base, Cooler Master emploie un rétroéclairage RVB de qualité que l'on gère touche par touche. L'intensité lumineuse est réglable et les touches se voient ainsi très bien le soir. En revanche, nous déplorons une certaine hétérogénéité : les touches chargées en inscriptions ne disposent pas d'un éclairage uniforme et les F1, F2, F3... des touches chiffrées ne sont par exemple pas très visibles. Rien de dramatique, mais c'est dommage d'autant que le Cooler Master est à l'usage plus discret que son concurrent direct.

x x x x x
    EN RÉSUMÉ    
   

ELEGANT,COMPACT, EFFICACE 

Commercialisé une dizaine d'euros moins cher que le K65 RGB Mini de Corsair, le Cooler Master SK622 est un excellent clavier que l'on conseillera aussi bien aux joueurs qu'aux autres utilisateurs. Les touches sont certes plus hautes que celles du SK621, mais cela reste parfaitement gérable, et procure malgré tout une excellente vitesse de frappe d'autant que les contacteurs sont réactifs à souhait.
En revanche, pour rendre son clavier aussi compact que possible, mais tout de même garder 65 touches, Cooler Master a réduit la taille des keycaps et les plus gros doigts pourraient y trouver à redire. Disons qu'il faut au moins un petit temps d'adaptation pour en profiter pleinement. À notre humble avis, c'est un bien léger sacrifice compte tenu des qualités et de l'élégance d'un produit que l'on trouve en noir ou en blanc... à vous de voir selon vos envies.

   
x x x xxxx x x x
     ON A AIMÉ :    ON N'A PAS AIMÉ :    
   
  • Format (60%) très pratique à l'usage
  • Réactivité et fermeté des contacteurs TTC KS32 red
  • Filaire ou sans-fil (Bluetooth) au choix
  • N-Key rollover et anti-ghosting complet
  • Autonomie de plus de 30 heures
  • Câble tressé détachable USB-C
  • Très largement paramétrable par logiciel
 
  • Rétroéclairage pas tout à fait homogène
  • Keycaps plus petites que la normale
  • Il faut prendre le coup sur certaines touches (Maj. droite)
  • C'est la foire aux raccourcis !
   
x x x x x
    FICHE TECHNIQUE :    
   
  • Prix : 120 euros environ
  • Poids : 446 grammes
  • Dimensions : 293 x 103 x 30 millimètres
  • Connexion : sans-fil (Bluetooth 4.0) ou filaire (câble USB-A 1,8 mètre)
  • Disposition : AZERTY, 65 touches
  • Commandes spéciales : aucune
  • Anti-ghosting : Oui, complet
  • Contacteurs : TTC KS32
  • Rétroéclairage : RGB touche par touche Garantie : 2 ans
  • Où acheter ? : Cooler Master
   
         

Galerie photo - 5 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)