1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Fin du PS Store : Le fondateur de Limited Run parle de son impact sur le jeu vidéo

Fin du PS Store : Le fondateur de Limited Run parle de son impact sur le jeu vidéo

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Les bonnes choses ont comme les autres une fin, et c'est évidemment avec pas mal d'appréhension que les joueurs épris de rétrogaming ont accueilli la terrible nouvelle, celle de la potentielle imminence de la fermeture du PlayStation Store des PS3, PSP et PS Vita. Évidemment, certaines voix portent plus que d'autres.


À voir aussi : Le numérique en boîte : éloge du fétichisme


Et parmi celles et ceux qui oeuvrent pour la préservation du média, impossible de ne pas mentionner les américains de Limited Run, qui ont été parmi les premiers à porter sur de bons vieux disques optiques les jeux jusqu'alors uniquement disponibles en version dématérialisée. 

Extrême Limited

Comme nous étions en droit de l'attendre, la rumeur qui veut que Sony mette hors-ligne les trois plateformes suscitées d'ici à la fin de l'été n'a pas manqué de faire réagir Josh Fairhurst, l'un des co-fondateurs de Limited Run.

Dans une série de tweets, l'intéressé est revenu sur les conséquences de cette décision sur le patrimoine vidéoludique : 

Les gens nous demandent désormais si nous allons sortir des jeux sur PlayStation 3, maintenant que leurs magasins s'apprêtent à fermer, en oubliant peut-être que nous l'avions déjà fait à deux reprises.

Pour la faire courte, nous ne pouvons pas sortir de versions disques sans rebâtir leur moteur, ce qui n'arrivera évidemment pas au vu du travail que cela requiert.

Seulement 10% des jeux PS3 disponibles en dématérialisé sont formatés pour être gravés
. C'est dommage puisqu'il existe une TONNE d'excellents jeux sur PS3. Nous ne conservons aucun droit sur les jeux que nous avons édités, et nos partenaires sont toujours libres de procéder à de nouveaux pressages.

À l'heure où le Covid-19 a permis au secteur de voir la part du dématérialisé grimper en flèche (que ce soit chez Nintendo, Sony, Take-Two ou Electronic Arts), la question de la préservation du média jeu vidéo se fait plus que jamais incertaine.

Que voulez-vous : dans une industrie qui ne jure que par la nouveauté, le caractère historique est bien trop souvent relayé au second plan...

La rédaction vous recommande

11 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (11)