1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Cyberpunk 2077 : Une agence gouvernementale polonaise menace CD Projekt d'une lourde amende

Cyberpunk 2077 : Une agence gouvernementale polonaise menace CD Projekt d'une lourde amende

Par Thomas Pillon - publié le
×

L'un des titres les plus attendus de l'année 2020 n'aura pas manqué de faire parler de lui, mais pas forcément dans les termes attendus par son développeur. Au vu de la tempête qui a entouré la sortie du très commenté Cyberpunk 2077, pas sûr que la fameuse citation de Warhol concernant la publicité soit encore d'actualité. 


À voir aussi : Cyberpunk 2077 : CD Projekt reconnaît avoir délaissé les versions PS4 et Xbox One


Et parce que tout le monde a semble-t-il un avis à donner sur le dernier jeu de CD Projekt RED, les autorités polonaises ont jugé qu'elles n'étaient pas moins qualifiées qu'un autre pour s'emparer du sujet. Le studio de Varsovie est en effet désormais dans le radar de la très locale Urząd Ochrony Konkurencji i Konsumentów (UOKiK), l'agence chargée de la protection des consommateurs en Pologne, quelques petites semaines après un dépôt de plainte aux États-Unis.

UOKick dans ta face

Selon les informations du site Benchmark, la porte-parole de l'UOKiK, Małgorzata Cieloch, a lancé un avertissement à CD Projekt RED, déjà largement passé sous les feu des critiques à cause d'une version current-gen passablement bâclée, et dissimulée jusqu'à sa sortie : 

Nous demandons à CD Projekt RED de nous expliquer les problèmes rencontrés, et de détailler les actions qu'ils comptent mettre en place. Nous allons vérifier leurs méthodes de travail pour qu'ils apportent des corrections et résolvent les problèmes qui empêchent le jeu de tourner correctement sur les différentes consoles du marché. Enfin, nous allons leur demander quelles méthodes ils comptent mettre en place pour répondre au mécontentement des consommateurs qui n'ont pas été satisfaits par leur achat et se sont plaints auprès de l'éditeur. 

Et si certains pourraient sourire à l'évocation de cette menace, l'agence polonaise n'entend pas plaisanter avec le dossier Cyberpunk 2077, puisque le développeur pourrait, s'il refusait de collaborer, se voir infliger une amende s'élevant jusqu'à 10% de ses revenus de l'année 2020. Lorsque l'on sait que malgré son état variable en fonction des plateformes, l'aventure dystopique s'est écoulée à 13 millions d'exemplaires en une dizaine de jours, "ça fait réfléchir", comme le veut l'expression.  

Rappelons que le gouvernement polonais avait en 2016 accordé une enveloppe de 7,5 millions d'euros à CD Projekt RED afin de perfectionner la technologie futuriste de la ville de Night City, ce qui aura peut-être contribué à froisser quelque huile en haut-lieu... Que les adeptes du drama permanent se rassurent : le feuilleton de l'année 2020 pourrait bien être celui de l'année 2021.

La rédaction vous recommande

10 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (10)