1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Twitch : La chaîne de Donald Trump suspendue

Twitch : La chaîne de Donald Trump suspendue

Par Gianni Molinaro - publié le
Image

Après les événements qui se sont déroulés ce mercredi 6 janvier 2021 dans l'enceinte du Congrès de "la première puissance mondiale", la stupéfaction a laissé place aux mots et à l'action. À défaut d'être "impeaché", celui à qui l'on peut sans problème imputer la responsabilité de l'émeute en subit les conséquences sur la Toile.


À voir aussi : Loot boxes : Peter Moore prend la défense d'Electronic Arts


La chaîne Twitch de Donald Trump a été désactivée. À deux semaines de son départ de la Maison Blanche, le 45ème président des États-Unis d'Amérique voit l'un de ses moyens de communication coupé, au même titre que ses comptes Facebook, Twitter, Instragram et Snapchat, eux aussi restreints, certains temporairement, comme le rapporte Kotaku.

Le site américain a obtenu une explication de la part d'un porte-parole du service de streaming d'Amazon Twitch qui a déjà réagi en supprimant un célèbre emote, PogChamp, après que Ryan "Gootecks" Gutierrez a tenu des "propos intolérables, où y'a pas d'tolérance" sur Twitter. :

À la lumière de l'attaque choquante d'hier contre le Capitole, nous avons désactivé la chaîne Twitch du président Trump. Compte tenu des circonstances extraordinaires actuelles et de la rhétorique incendiaire du président, nous pensons qu'il s'agit d'une étape nécessaire pour protéger notre communauté et empêcher Twitch d'être utilisé pour inciter à de nouvelles violences.

Ce sont les déclarations de Donald Trump, incitant ses partisans à l'invasion du Capitole pour empêcher le compte des votes confirmant Joe Biden comme prochain chef du pouvoir exécutif américain, qui ont mené à cette décision de couper ce moyen de communication, les conséquences ayant été désastreuses.

Il ne s'agit pas d'une première pour le monsieur orange : durant l'été 2020, il avait tenu des propos racistes à l'encontre de la communauté mexicaine, ce qui lui avait valu une coupure... Mais POTUS oblige, cela n'aurait pas pu être définitif. La porte se rapprochant et les responsabilités disparaissant, on ignore s'il sera toujours présent en ligne pour diffuser ses messages politiques. D'aucuns espèrent que non et estiment qu'il aurait fallu s'y prendre il y a encore plus longtemps...

La rédaction vous recommande

5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)