Tales of Vesperia

Tales of Vesperia sur X360

Tales of Vesperia est un jeu réalisé par Namco Tales Studio et commercialisé par Namco Bandai Games. Tales of Vesperia est disponible sur Xbox 360

Mis à jour: 01 January 1970

Développeurs Namco Tales Studio

Disponible le (26/06/2009)

Xbox 360 indispensable
8
Très bon
Note des joueurs
8
56 joueurs
Metacritic
--

Avis de la Communauté Tales of Vesperia

8
56 joueurs
4
La plus positive

L'amour est aveugle

par CaliKen 13 février 2010
Allez hop, troisième test Gamebloguesque pour ma pomme, et, encore une fois, va pas falloir s'attend...
10
La plus negative

Tales of Vespeuzzz... zzz... zzz... zzz...

par BlackLabel 16 octobre 2016
Un jeu réussi pour moi ça m'amuse, me divertit, suscite mon intérêt, voire des combinaisons entre le...
1

Tests Tales of Vesperia

Par note
Par date
Nous en faisons l'écho depuis des mois désormais. Sans joie aucune. Embourbé dans des poncifs d'une autre époque, incapable de se réinventer, de marier technique et propos un rien mature, le RPG japonais patine sur consoles dites Next Gen. Il manque du souffle, de l'étoffe de ces aventures jadis marquantes, aujourd'hui globalement décevantes. Une triste fatalité ? Pas forcément.

Tests de la communauté Tales of Vesperia

Par note
Par date
Un jeu réussi pour moi ça m'amuse, me divertit, suscite mon intérêt, voire des combinaisons entre les trois. Genre quand je zappe devant la télé parce que tout est minable, je ne regarde pas la télé, l'activité c'est zapper et ça ne m'amuse pas, ne me divertit pas, ne m'intéresse pas. C'est juste chiant et nul.Comme Tales of Vesperia. D'où un véritable questionnement ; est-ce un jeu
Allez hop, troisième test Gamebloguesque pour ma pomme, et, encore une fois, va pas falloir s'attendre à du super objectif.Qu'est-ce que tu veux, le jeu vidéo, je le vis de l'intérieur. Mes deux premiers tests étaient bien rétros comme il faut, ayant successivement parlé de Secret of Mana puis de Chrono Trigger (opus DS). Me voici donc face à mes propres responsabilités... Je me dois donc