Metal Gear Solid V : Ground Zeroes

Metal Gear Solid V : Ground Zeroes sur PS4

Mis à jour: 01 January 1970

Franchise Metal Gear

Genres Action, Infiltration

Editeurs Konami

Développeurs Kojima Productions

Disponible le (20/03/2014)

Date de sortie (20/03/2014)

Playstation 4 indispensable
8
Très bon
Note des joueurs
7
100 joueurs
Metacritic
--

Avis de la Communauté Metal Gear Solid V : Ground Zeroes

7
100 joueurs
2
La plus positive

Trop bien trop peu!

par Cylon 20 mars 2014
Entre bonheur, frustration, exhaltation et impatience, Ground Zeroes est enfin là. J'imagine que des...
7
La plus negative

Une préquelle décevante

par JOGA 01 mai 2016
Metal Gear Solid V : Ground Zeroes est un complément de Phanthom Pain sous forme de prologue, tout c...
5

Tests Metal Gear Solid V : Ground Zeroes

Par note
Par date
C'est écrit, Metal Gear Solid V : Ground Zeroes va faire couler beaucoup d'encre et embraser les esprits. Au-délà de sa réalisation et de la refonte de son gameplay, le coeur des conversations semble aujourd'hui se concentrer quasi-exclusivement sur une notion : la durée de vie. Comme s'il n'y avait que ça. Comme si tout se résumait à une donnée quantifiable. A mon sens, une

Tests de la communauté Metal Gear Solid V : Ground Zeroes

Par note
Par date
Metal Gear Solid V : Ground Zeroes est un complément de Phanthom Pain sous forme de prologue, tout comme est InFamous : First Light de Second Son. Incarnant Snake "Boss", on doit effectuer certaines missions sur une petite base militaire en vue de secourir Paz et Chico qui sont prisonniers de la XOF, groupe armé opposant à la nôtre : la MSF. C'est dans ce contexte de guérilla en pleine guerre
Entre bonheur, frustration, exhaltation et impatience, Ground Zeroes est enfin là. J'imagine que des centaines, des milliers d'entre vous ont lu tout et son contraire à propos de ce jeu. Démo pour certains, nouveau modèle économique de référence pour d'autres, Ground Zeroes fera certainement date dans l'histoire du jeu vidéo, mais peut être pas pour les même raison selon les historiens