À voir aussi : Vivendi / Gameloft : les Guillemot contre-attaquent


Le groupe de médias Vivendi a donc annoncé posséder désormais 28,20 % du capital de Gameloft et 25,001% des droits de vote, alors même qu'il annonçait il y a 10 jours en détenir respectivement 26,69% et 23,66%.

Le différentiel entre capital et droits de vote s'explique par un principe de droits de votes doubles pour la famille Guillemot, qui possède donc désormais bien moins de capital que Vivendi (16,63%) mais un peu plus de droits de vote (25,11%).

Toujours est-il que l'influence de Vivendi dans le capital de Gameloft grandit donc encore un peu, se rapprochant des 30% fatidiques, qui signifieraient une OPA "obligatoire" selon les règles boursières.