Les Scandinaves vont-ils faire le premier pas sur la question des loot boxes ? Il y a fort à parier que oui, si l'on en croit un membre du gouvernement suédois.

S'exprimant sur la radio P3 News au sujet de FIFA Ultimate Team, le ministre de l'administration publique, Ardalan Shekarabi, a expliqué vouloir reprendre la mais sur la question épineuse des micros-transactions pouvant être considérées comme jeu d'argent. Actuellement, il n'y a aucune régulation.

Nous travaillons à reprendre le contrôle du marché des jeux d'argent aussi vite que possible et à nous assurer que les lois suédoises de protection des consommateurs s'appliquent à tous les acteurs qui ont des activités dans ce domaine.

Pour lui, il est clair que de nombreuses personnes souffrent d'une addiction au jeu d'argent et que des modes comme FUT pour FIFA 18 sont capables de faire perdre beaucoup d'argent. Reste à voir si son intention de modifier la loi pour début 2019 sera réalisée.