Depuis la nomination du britannique Jim Ryan au poste de PDG de Sony Interactive Entertainment, le nouvel homme fort du constructeur n'a pas manqué de poser les bases de sa philosophie à grands renforts de petites phrases, mais son arrivée s'est accompagnée de quelques transformations remarquées dans l'organigramme de l'entreprise, à commencer par le remplacement de Shuhei Yoshida par Hermen Hulst à la tête des Sony Worldwide Studios.

Sony, le chasseur de monstres

Aujourd'hui, le constructeur pour qui le marché japonais "reste incroyablement important" annonce une jolie prise, puisque l'ex-PDG de Capcom USA et Capcom Europe Kiichiro Urata vient d'être nommé en tant que senior vice-president à la tête du département chargé des du développement et des relations avec les partenaires pour l'Asie et le Japon, un titre bien difficile à faire tenir sur une seule ligne. Sans taikos ni trompettes, L'annonce a été faite par le biais d'un simple communiqué daté du 15 septembre sur le site de Sony Interactive Entertainment.

Quant à l'argent-Roi...

Après avoir occupé bon nombre de postes pendant dix ans chez Microsoft, et après une autre décennie au service de l'éditeur le plus célèbre d'Osaka, Kiichiro Urata affiche un parcours à la limite du sans-faute, comme en atteste l'auto-promotion affichée sur son profil LinkedIn.

Avec huit années de croissance consécutive à la tête de Capcom USA et Europe, il mentionne une hausse de 255 millions d'euros du chiffre d'affaires. Bien dans son époque, Urata aura également permis de faire progresser la part des ventes dématérialisées de 30% en 2013 à 78% en 2020, dépassant ainsi le souhait de l'ex-stratège Christian Svensson, également débauché par Sony Interactive Entertainment à la fin de l'année 2019. Que le monde est petit.

Le nouveau senior vice-president devrait donc relever de nouveaux défis dans sa prise de fonction, puisque la PS5 continue de cartonner malgré une production qui peine à suivre la cadence, et la dernière console de Sony fêtait d'ailleurs la semaine dernière son premier million au Japon.