À voir aussi : Crash Bandicoot mû par l'Unreal Engine 4, la vidéo


Il se nomme Jude Wilson, et on lui dit merci pour la piqûre de nostalgie qu'il nous a offert en même temps que la publication de présentation de la dite map.

La réalisation se base aussi bien sur la map d'origine que sur le ressenti du film, pour la lumière par exemple. Le but étant de rester le plus fidèle possible au jeu de base tout en rendant le tout le plus réaliste possible.

Pour l'ensemble de ses travaux, Wilson a utilisé 3DS Max, Ouistiti, Toolbag 2, Photoshop et nDo2. Vous pouvez voir le résultat final dans la vidéo ci-dessus.