Voici donc ce que déclare Rubin : 

Nous avons essayé de prendre la meilleure décision pour chacune des plateformes, pour vous donner le meilleur rendu Il n'y a pas de raisons spécifiques du style "Oh, eh bien, le chat vocal de la Xbox prenait tellement de ressources que nous n'avons pas pu atteindre le 1080p natif". Il n'y a pas de lien particulier de cause à effet. c'est un ensemble de choses. Il est possible en 1080p natif. Je l'ai vu tourner en 1080p. C'est juste que nous ne parvenions pas à avoir un un frame rate proche de celui que nous visions.

Le premier lancement d'un jeu sur une nouvelle console est un défi de taille. Pour les personnes craignant qu'une console soit plus puissante que l'autre et vice-versa, la compétition va être longue.

Rien ne dit donc, à la lumière des propos de Rubin, que l'une ou l'autre machine aura l'ascendant sur le moyen / long terme. Reste que la PS4 risque, sans doute, pour de multiples raisons, d'avoir une petite longueur d'avance au lancement. Et pas seulement grâce à un facteur technique.

Il est bon de rappeler que Call of Duty : Ghosts arrivera dès le 22 novembre sur Xbox One et le 29 novembre sur PS4.

 Vous pouvez retrouver notre test du jeu à cette adresse : 

Test Xbox 360
Call of Duty : Ghosts