On le sait, le dématérialisé c'est l'avenir du jeu vidéo (même si certains ont du mal à l'accepter, y compris moi), et c'est donc presque sans étonnement que l'on apprend que la célèbre boutique en ligne américaine se lance dans ce filon.

Vous pouvez retrouver les conditions d'utilisation par ici, et on y voit que les développeurs peuvent logiquement mettre en place des systèmes de DRM. Par ailleurs, la boutique est soumise à des restrictions territoriales.

Reste à voir si Amazon proposera des soldes comme Steam sait le faire... Mais avouons-le, c'est peu probable.