1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Dossiers du jeu vidéo
  4. >
    2008 : La sélection de fin d'année de Gameblog.fr

2008 : La sélection de fin d'année de Gameblog.fr

Les coups de coeur et de gueule de la rédaction...
Par La Rédaction - publié le

Kendy

KendyCette année je vous avouerai que je n'ai relativement pas trop joué par manque de pesos. J'ai donc été obligé d'être très "sélect" sur mes choix de titres en 2008. Bref, oui c'est vraiment la crise économique et ça se ressent ! Mais bon, avec ces quelques softs, j'ai pu tout de même bien me fendre la poire...

 

Mes 5 jeux de l'année :


Il faut y jouer tout simplement pour son potentiel créatif stratosphérique, grâce notamment à son système d'édition intuitif surpuissant. De plus, le design est ultra kawai et le moteur 3D, juste extraordinaire. Pour moi, c'est le "euj" de l'année !
LittleBigPlanet

 


Impossible de passer à côté de ce phénomène de la distribution de mandales aux gourdins. En attendant le très métronomique Street Fighter IV, SoulCalibur IV fera son office d'ersatz les doigts dans le nez, avec, en sus, en guise de boss de fin anxiogène, le très high tech Darth Vader. C'est trop bien de parler avec une voix de casserole !
SoulCalibur IV

 


Parce que c'est un jeu d'action bien bourrin à la mise en scène spectaculaire et que les graphismes déchirent leur maman les doigts de pieds en éventails ! Le mode multi-keums se révèle également jouissif ! On fait la guerre à des streums anxiogènes démesurés avec en sus, une moralité bushiste sans concession. Le soft qui jette en pâture aux flammes le fameux Contrat Social de Rousseau !
Gears of War 2

 


Un excellent survival-action spatial dont l'ambiance fait penser inexorablement au premier Alien de Ridley Scott, avec pour une fois, un héro muet qui souffre en silence. Le jeu fait l'apologie de l'imigration cosmique et pose en problématique de fond l'impossibilité de cohabitation entre les espèces trop différentes. Ou pas.
Dead Space

 


J'ai toujours rêvé de jouer avec Pierre Bellemare, surtout depuis que je suis sa carrière télévisuelle ascendante phénoménale au Télé Achat. Pierre est toujours aussi fourbe dans MGS 4, et démontre toutes ses ressources sycophantes qui font d'ailleurs de lui un super vendeur dans son émission matinale. Même si le soft manque d'interactivité au final, on se laisse toutefois séduire par la trame scénaristique du jeu et les délires too much voir kitsch d'Hideo Kojima. Vive le télé-achat-espionnage-tactique !
Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots

 

J'ai aimé aussi :

Race Driver GRID, Grand Theft Auto IV, God of War : Chains of Olympus

48 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (48)