1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Dossiers du jeu vidéo
  4. >
    2008 : La sélection de fin d'année de Gameblog.fr

2008 : La sélection de fin d'année de Gameblog.fr

Les coups de coeur et de gueule de la rédaction...
Par La Rédaction - publié le

JulienC

CaféineAmis gamers, nous vivons une époque formidable. Et pourtant nous n'avons encore rien vu. Qu'importe, ce média réinvente constamment sa caméra et en 2008 il nous aura une fois de plus emmené loin. Combien de titres marquants ? Des dizaines assurément. Impossible de jouer les blasés tant la qualité générale semble avoir grimpé d'un cran. La technique s'estompe enfin pour laisser le champ libre à l'immersion, au message, au vécu numérique. Nous n'avons encore rien vu... et pourtant, oui, en 2008, il y avait déjà tant à voir. Un grand cru définitivement. Bonnes fêtes à tous, je vous aime d'amour et d'eau fraîche...


Mes 5 jeux de l'année :


A mes yeux, l'expérience narrative de 2008 aura été signée par le duo Sakaguchi/Uematsu. Une histoire de héros millénaire, immortel. Une histoire enfin mature, perdue dans l'océan des RPG japoniaisants. Des passages écrits à la pureté et à la force d'évocation uniques. Alors oui, certains systèmes de jeu restent antiques, mais par sa force, ses émotions vraies et son ambiance nostalgique juste, Lost Odyssey s'impose comme le meilleur jeu de rôle japonais de l'année... et l'un des tous meilleurs J-RPG des 5 dernières années. C'est dit.
Lost Odyssey

 


Alien. Sunshine. Event Horizon. Resident Evil 4. Final Fantasy X. Silent Hill. BioShock. Dead Space grignote à tous les rateliers. Il croque. Il déchiquette. Dead Space ne cultive aucune réelle originalité, mais son efficacité n'en est que plus redoutable. Des passages dans l'espace immersifs, une violence inouïe, une réalisation cosmique, et dans toute cette férocité... un jeu de caractère, un jeu qui marque. Le jeu d'action de l'année.
Dead Space

 


Je vais être très clair, Mirror's Edge est l'archétype du grand jeu à petite fin. Imparfait, trop court, par moment répétitif, Mirror's Edge est aussi la bouffée d'air frais que de nombreux gamers attendaient en cette fin d'année. Des sensations uniques pour un titre résolument vertigineux, à la fois pour son esthétique stylisée, que pour ses moments de bravoure à vivre de manière subjective. Comme jamais...
Mirror's Edge

 


Prenez les mini jeux du Professeur Kawashima, ajoutez-en des centaines de bien tordus et agrémentez le tout d'une réalisation soignée, sans oublier une vraie histoire, et vous obtiendrez un titre élégant et envoûtant capable de faire l'unanimité chez les casuals et les gamers. Le jeu de la DS !
Left 4 Dead

 


Aventure boursouflée, jeu tranché en deux, film numérique non assumé... oui, Metal Gear Solid 4 est gorgé de défauts. Mais il représente aussi la conclusion de l'une des plus grandes saga de l'Histoire du jeu vidéo. En cela, par les clefs qu'il offre, par les réactions qu'il pourra produire chez les joueurs, je le maintiens, MGS 4 s'impose comme un monument du jeu vidéo moderne. Plus en tant qu'oeuvre, qu'en tant que jeu. Nouvelle preuve qu'il n'est pas obligatoire d'être parfait pour être marquant ! Le jeu qui ne pourra laisser indifférent...
Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots

 

J'ai aimé aussi :

Braid, Devil May Cry 4, Tomb Raider Underworld, Valkyria Chronicles

48 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (48)