Le Blog d'Antoine Bardet !

Le Blog d'Antoine Bardet !

Par Antoine Bardet Blog créé le 27/10/19 Mis à jour le 16/02/21 à 17h11

Secrets de développement et analyses de jeux vidéo sont au menu de ce blog !

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

Bonjour à toutes et à tous !

Hier après-midi, le vidéaste Retro Gamer Boy a consacré une vidéo assez inattendue à propos du possible futur de la licence The Getaway ! Qui aurait cru que la licence ferait encore parler d’elle presque 20 ans après ses débuts ?

Pour celles et ceux qui l’ignorent, The Getaway était un GTA like particulièrement ambitieux, sorti au début des années 2000 sur PlayStation 2. La particularité de celui-ci résidait principalement dans sa violence assez cru et son parti pris très réaliste, autant dans les graphisme que dans le gameplay. Le jeu proposait une reproduction photoréaliste de Londres (aussi photoréaliste que le permettait la PS2 évidemment) qui avait fait sensation à l’époque et fait encore son petit effet aujourd’hui.

Si vous voulez en apprendre plus sur le jeu et l’histoire de son développement, je vous renvoie vers l’article et la vidéo que je lui avais consacré en 2019.

The Getaway - L'histoire d'une ambition

L’instant promo étant passé, que nous dit donc ce Retro Gamer Boy à propos du possible avenir de la licence The Getaway ?

C'est qui ce Monsieur ?

Tout d’abord, il faut savoir que ce Retro Gamer Boy est loin d’être étranger à la saga. Mike Rouse, de son vrai nom, a en effet participé au développement du premier et du deuxième épisode de The Getaway, en tant que modélisateur 3D pour les véhicules et quelques environnements. J’ai d’ailleurs eu la chance de pouvoir lui poser quelques questions à l’époque de mon documentaire. Aujourd’hui, Mike Rouse travaille pour le studio Hangar 13 à qui l’on doit entre autres le récent remake de Mafia.

Si vous suivez l’actualité autour de The Getaway (pourquoi pas après tout) vous savez peut-être qu’il y a peu, des rumeurs ont circulé concernant une possible suite ou un remake. Il faut savoir que Mike Rouse était déjà au c½ur de ces dites rumeurs, puisque ce sont ses propos, tenus dans la section commentaire d’une de ses vidéos, qui ont alimenté tout ça, bien malgré lui.

Il avait alors déclaré être en contact avec quelques employés de chez Sony, qui lui avaient confessé travailler sur un jeu… Quoi de plus normal pour des développeurs me direz-vous. Il n’en fallait cependant pas plus pour que les rumeurs aillent bon train ! Ce jeu aurait-il un lien avec The Getaway ? Bien que de nombreux articles ait conclu que oui Rouse lui, affirmait ne pas en savoir plus.

Il a donc décidé de revenir un peu là-dessus et de faire le point avec nous. Je précise qu’il précise n’être toujours au courant de rien d’officiel ! Il s’agit simplement de son avis sur les différentes hypothèses concernant un retour de The Getaway sur PlayStation 5. Il ne faut donc pas prendre tout ça pour argent comptant !

La vidéo est disponible juste ici, mais pour ceux qui sont allergiques à la langue d’Elton John, je vais vous résumer un peu tout ça dans les lignes qui suivent, en y ajoutant au passage mon avis personnel.

 

Un remaster HD sur PlayStation 5 ?

Nope, désolé, pas de remaster HD… D’après Mike Rouse, ce serait même la piste la plus improbable. D’un point de vu purement technique, ce serait pourtant parfaitement faisable. D’une certaine façon, cela existe déjà… sur PC par exemple… à travers des moyens un peu détournés… si vous voyez ce que je veux dire…

Pour l'avoir refait de cette façon il y a peu, je peux vous dire que graphiquement, le jeu étonne toujours.

Non, le soucis majeur, nous dit Retro Gamer Boy, se situ malheureusement au niveau des voitures. Si vous l’ignoriez, The Getaway avait la petit particularité de posséder un parc automobile composé d’une petite soixantaine de véhicules quasi exclusivement sous licence officielle. Alpha Romeo 156, Fiat Punto et autre Peugeot 306, elles étaient toutes présentent sous leur véritable forme et leur véritable nom.

Des accords passés avec les différents constructeurs avaient permis à Sony d’obtenir les droits d’exploitation. Des accords qui ont malheureusement expirés depuis… en d’autres termes, Sony n’est plus en droit de les utiliser. Et inutile de penser à les récupérer ! Si la plupart des constructeurs se souciaient assez peu du jeu vidéo au début des années 2000, il en est tout autrement aujourd’hui. L’industrie brasse des milliards, touche des millions de joueurs, fait parfois la une de grands médias généralistes (pas toujours pour le meilleur), pas question de faire n’importe quoi avec le logo d’une marque !

Une solution pourrait être de redessiner les modèles 3D et les textures pour diluer tout ça. Seulement, cela demanderait un travail sans doute trop important pour un jeu qui, s’il a toujours sa fanbase solide, ne bénéficie pas d’une aura suffisante pour un tel investissement humain et financier.

En plus des voitures, il faut aussi savoir que les rues de Londres avaient été à l’époque reconstituées avec un très gros soucis du détail, allant jusqu’à incorporer les vraies façades des magasins, logos de marques compris.

Sans compter les costumes, estampillés Ted Baker et Karen Millen, eux aussi sous licence... Bref un imbroglio juridique qu’aucun développeur ou éditeur ne souhaite.

Autre point problématique, mais ici plus personnel, le gameplay du jeu a horriblement vieilli ! Si d’aucuns l’apprécient beaucoup, nombreux sont ceux qui le trouvent bien trop rigide et perfectible. J’en fais partie… Parcourir The Getaway à l’époque de sa sortie était déjà assez pénible, mais mis en concurrence avec nos standards d’aujourd’hui, c’est encore pire ! Autant sur PS3, on aurait peut-être rien dit, mais deux générations de console plus tard, ça ne sera pas la même limonade pour faire accepter aux joueurs une prise en main aussi imparfaite.

Non, ce qu’il faudrait, c’est une refonte complète du jeu, de la pointe de ses graphisme au sommet de son gameplay…

 

Un remake complet alors ?

Ah là déjà, pour Retro Gamer Boy, cela semble plus plausible ! Il serait en effet tout à fait envisageable de proposer une refonte complète de The Getaway, de ses graphismes, de son gameplay et de son contenu, quitte à incorporer des marques ou des modèles de voiture imaginaires même si cela trahirait un peu l’esprit du jeu.

L'atmosphère de The Getaway reposait en partie sur la présence de ces marques, qui permettait d’encrer l’univers dans le réel.

Un soucis persiste toutefois, et pas des moindres : à l’heure actuelle, Sony ne dispose pas d’un moteur capable de proposer un jeu de conduite en open world. Il vous vient peut-être en tête le Decima Engine. N’a t-il pas fait ses preuves sur des mondes ouverts tels que celui d’Horizon Zero Dawn ou de Death Stranding ? C’est vrai, et ce dernier propose même des véhicules motorisés !

Cependant, il ne s’agit pas du c½ur du jeu et il n’y a qu’à voir la qualité de la conduite dans Death Stranding pour se dire que ce n’est pas gagné. C’est clairement pas l’aspect le mieux travaillé du jeu...

L’équipe en charge de cet hypothétique remake serait alors obligée de travailler sur une extension du moteur, pour pouvoir proposer une conduite beaucoup plus agréable. De plus, le Decima Engine a montré qu’il était capable de proposer des environnements naturels complètement ouverts, oui. Mais qu'en serait-il d’un environnement urbain, avec ce que cela comporte de piétons et de circulation ?

Problème numéro deux avec ce remake, c’est évidemment l’argent. Combien cela conterait-il à Sony ? Probablement une sacrée somme ! Surtout si le jeu s’engage à nouveau dans une reproduction aussi minutieuse de Londres, autant d’un point de vue graphique que topographique.

Pour information, le premier The Getaway avait coûté la coquette somme de 12 millions d’euros ! Aujourd’hui ce n’est plus grand-chose pour un jeu vidéo (Horizon Zero Dawn a coûté à lui seul environs 47 millions de dollars), mais en 2002 c’était énorme.

Petite lueur d’espoir malgré tout, il existe aujourd’hui de nombreuses techniques permettant de gagner un temps précieux sur la modélisation. Rappelons qu’à l’époque, chaque bâtiment présent dans le jeu avait dû être photographié à l’aide d’appareils numériques à la point de la technologie, pour pouvoir ensuite servir de texture. Nulle doute que cela demanderait bien moins de temps aujourd’hui.

Conclusion, pour Mike Rouse a.k.a. Retro Gamer Boy un remake est possible mais faut-il encore que Sony ait envie d’investir ce qu’il faut dedans. The Getaway n’était clairement pas un petit jeu à l’époque et son retour demanderait tout autant de moyens et d’attention.

 

Une suite alors ?

Mike Rouse est catégorique : c’est encore le scénario le plus probable ! Avec une suite, Sony n’aurait plus à se soucier, de l’histoire (qui est un peu dépassée aujourd’hui en plus), de la reconstitution exacte de la ville ou des problèmes de licence. En bref, ils seraient beaucoup plus libre artistiquement parlant !

Le problème du moteur de jeu se posera néanmoins toujours, à moins que… à moins que Sony ne parte dans une direction totalement différente ! Retro Gamer Boy suggère en effet l’idée de partir sur une sorte d’Uncharted-like. Pourquoi ne pas en effet se concentrer sur l’aspect déjà très cinématographique de The Getaway et sur les séquences de TPS ?

Rappelons tout de même que The Getaway était un des premiers titres à incorporer une mécanique de couverture, bien avant que des jeux comme Gears of War ne lui donnent ses premières lettres de noblesse.

C’était pas très réussi ce système de couverture, mais c’était novateur !

Bref, l’avenir, de la licence The Getaway se situ peut-être dans une réorientation complète de son style de jeu. De cette façon, le budget pourrait être repenser en supprimant par exemple le monde ouvert qui n’avait de toute façon pas beaucoup d’intérêt dans l’original. Il était certes très beau et très grand, mais aussi malheureusement très vide.

 

Bon alors... On part sur une suite ?!

Eh bien, pour commencer je ne suis pas fan de la série, en dépit de ce que je pourrais laisser penser. The Getaway est juste un jeu que je trouve fascinant dans tout ce qu’il a essayé d’apporter au monde du jeu vidéo même si l’ambition était manifestement un peu trop grande. Donc mon avis va peut-être vous sembler froid et pessimiste mais tant pis.

De tous ces scénarios, j’ai du mal à vraiment croire ne serait-ce qu’en l’un d’entre-eux. Qu’on aime ou pas The Getaway, il faut reconnaître que de un, peu de gens se souviennent vraiment de lui et que de deux, la licence a très mauvaise presse, la faute à un gameplay trop perfectible qui ne s’est jamais vraiment amélioré.

Limite s’est empiré puisque le second volet, sous-titré Black Monday, est relativement reconnu comme étant plus mauvais encore que son prédécesseur. Et ce n’est pas le spin-off PSP qui ne dit pas vraiment son nom, qui viendra corriger le tir.

En trois jeux, la série des The Getaway ne s'est pas imposée comme une licence forte et durable.

En un mot comme en cent, je ne pense pas que Sony ait un quelconque intérêt à ressusciter une licence qui a certes réussi à trouver son public (en témoignent les nombreux messages réclamant à cor et à cri un retour fracassant) mais n’a jamais vraiment su convaincre au-delà.

Si la firme japonaise se sentait vraiment l’envie de faire revivre l’esprit de The Getaway, ce serait plus probablement, selon moi, avec une nouvelle licence ou une suite à Blood And Truth. Ce jeu PSVR développé par London Studio (anciennement Team Soho) se rapproche déjà, dans son atmosphère, du jeu de 2002.

Bref, l’avenir me dira si j’ai raison ou tort, mais je ne parierais pas grand-chose sur le retour du plus ambitieux GTA like de son temps. Désolé pour les amateurs de The Getaway

Sur ce je vous laisse et je vous dis à ce week-end pour parler à nouveau de SimCity ! 

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Commentaires

Antoine Bardet
Signaler
Antoine Bardet
Effectivement, The Getaway était le premier jeu PS2 à obtenir le macaron 18+, d'ordinaire très rare.
En 2002, ce n'était pas encore le PEGI mais un autre système visiblement plus coulant puisque les GTA étaient par exemple classés 16+...
Chris737
Signaler
Chris737
The Gateway, un jeu qui en mettait clairement plein la vue mais avec un gameplay digne d'un balais coincé dans le cul d'une sorcière... (désolé j'ai rien trouvé d'autre comme analogie) D'ailleurs si je ne m'abuse c'est également le premier jeu à avoir été déconseillé moins de 18 ans, le premier d'une longue ligné...Mais il n'empêche qu'il avait une vraie patte ce jeu, une ambiance unique, ultra réaliste et brutale, y'avait moyen d'en faire quelque chose de très réussi et ils se sont viandé au dernier virage, dommage.
MacClane
Signaler
MacClane
Peu importe et de toutes façons,
ça ne sert à rien de croire ou pas à une suite selon les moteurs 3D de Sony.
Les moteurs 3D de God of War, R&C, Spiderman, Horizon (avant DS) n’ont servi qu’une fois pour l’instant, et ça n’empeche pas qu’ils resservent dans le futur.
Et de base, quasi tous les moteurs 3D n’ont d’abord servi qu’une seule fois, avant d’être rentabilisé (ou pas).
Ano0
Signaler
Ano0
le genre de remake qui là oui, aurait vraiment de la gueule..
Zer01neDev
Signaler
Zer01neDev
@Mac-Clane, Days-Gone c'est pas un Moteur 3D Tout-Neuf, c'est une version modifier de l'UnrealEngine.
Et faut arrêter de Believe, la premier Démo PS3 tournant entièrement sur le CELL était une supposer être The Gataway 3....qui ne verra jamais le Jour.
P2f76
Signaler
P2f76
Mais 2 jeux préfère PS2 sa serait un kiff de les refaire en remaster ou remake mais j’y crois pas vraiment avec toute les licences
MacClane
Signaler
MacClane
Sony a bien autorisé Days Gone.
Moteur 3D tout neuf exprès pour ce jeu.
Et un moteur pour GTA-like ne sera pas perdu
et pourrait servir pour autre chose que The Getaway.
serioussam29
Signaler
serioussam29
en effet "the getaway" aurais sa place sur new gen, il avait une patte unique, mais vu que vous ressortez les madeleines de Proust mon rêve ultime c'est une refonte graphique (juste graphique) de la légendaire saga qu'est "legacy of kain " ( et donc de mon jeu préféré ever "soul reaver"...) mais bon c'est un doux rêve... sniff
Neves
Signaler
Neves
Y a des dizaines de FPS, TPS, infiltration, BTA, JRPG et ARPG et il n'y a que 2 GTA-like, y a moyen pour The Getaway, True Crime ou Sleeping Dogs. Le réel problème, c'est que ce genre de projets a l'air plus tentaculaire en matière d'organisations qu'un TLOU ou un Horizon (pour rester dans le monde ouvert) qui sont déjà perchés en terme de personnels et découpage projet. Et je pense que financièrement, c'est 2 à 3 fois plus cher même sans viser la perfection GTA.
Antoine Bardet
Signaler
Antoine Bardet

C'est vrai que par rapport au début des années 2000, le genre ne semble vraiment plus attirer grand monde, à l’exception d'Ubisoft. 

Et c'est assez curieux. Je pense que GTA V occupe une place beaucoup trop grande et que personne n'a envie de se confronter à ce mastodonte...

Neves
Signaler
Neves
Et pourtant, vu le potentiel de The Getaway et le budget prod de Playstation sur ses grandes licenses, il y a largement de quoi faire un titre abouti dans ses mécaniques comme Watch Dogs. D'autant que le créneau GTA-like est loin d'être saturé.

Édito

Bonjour à toutes et à tous !

Le jeu vidéo est une drôle de bête à analyser. Une sorte de super hybride à la fois jeu, logiciel et ½uvre artistique. Tant et si bien qu'il est toujours compliqué de savoir par quel bout le prendre. Qu'à cela ne tienne, je vais m'y risquer quand même ! Analyses et rétrospectives seront au programme de ce blog. L'actualité est certes reine, mais mes envies gouvernent aussi en secret. Ainsi, vous trouverez des articles ou vidéos sur des sujets tantôt actuels, tantôt surannés.

Bonne visite et à bientôt, ici ou ailleurs…

 

Archives

Favoris