>
>
Test de White Knight Chronicles II (PlayStation 3)

Test : White Knight Chronicles II

On prend les mêmes...
Par Julien Inverno - publié le
Image

White Knight Chronicles était à sa sortie en 2010 en Europe, un mauvais jeu et un cas d'étude. Avec son intrigue insipide, ses personnages cliché, ses combats mollassons, ce titre développé par Level-5 (hé oui...) ne proposait qu'un maigre intérêt avec son multi en ligne et se posait donc comme un spécimen parfait de la déliquescence du JRPG. 2011, si les amateurs du genre attendent fébrilement la rentrée pour pouvoir s'essayer à l'excellent Xenoblade Chronicles, White Knight Chronicles II se pointe sur PS3, identique au premier volet... Pitié...

Dans White Knight Chronicles II, tout commence (ou presque) par la création de son avatar. Les possibilités de création sont nombreuses et on s'amuse vite à créer le personnage le plus laid du monde, affectueusement baptisé Pardaillou dans mon cas. Seulement, un conseil, ne passez pas des heures sur votre avatar en imaginant qu'il sera le héros de l'aventure. Il le sera lors des parties multi en ligne mais dans l'intrigue, il fera seulement partie du groupe de héros dirigé par le jeune Léonard, le héros du premier épisode. Car oui, cet épisode est la suite directe de son prédécesseur, à tel point que le premier titre vous est offert sur le disque de WKC2 et que vous démarrez directement votre aventure au niveau 35, si vous ne possédez pas de sauvegarde du premier jeu. Les fans, auxquels le jeu est exclusivement destiné, apprécieront, mais une question se pose : comment peut-on laisser filer quelques précieuses minutes de sa vie là-dessus ?

... et on recommence !

Si on pourra incarner sa création (votre Pardaillou à vous) muet et relégué au second rôle, c'est bien cette tâche de Léonard, le héros jeune, capillairement fantasque du premier volet, qui sera le protagoniste principal de cette intrigue même pas risible et à la mise en scène clicheton comme pas deux. C'est la guerre, faut sauver la princesse Bidule et... j'ai rien retenu, j'ai rien suivi. On me dira ce que l'on voudra, mais un RPG, c'est avant tout une histoire, des personnages, un univers, et quand ceux-ci sont complètement surannés, quid de l'intérêt du titre ? Ah oui : le moteur du jeu est identique au premier (donc pas terrible) et le chara design est toujours aussi cliché et fade. Hum... Mais c'est un DLC en fait, nan ? Un add-on peut-être ? NAN.

Ouais, et le gameplay boulet ?

Mon intertitre se fait l'écho du commentaire que vous pourriez vouloir me soumettre et la réponse est claire : les combats sont mous du genou, le gameplay ne sauve rien. Si a priori ce système avec des actions à déterminer en combat, qui en plus sont nombreuses, et s'appliquent après un petit temps de chargement, n'est pas une mauvaise idée et fait de WKC une hybridation entre temps réel et tour par tour, ça ne marche que sur le papier. Dans les faits, c'est bancal, ça ressemble à des mécaniques de MMO mais en solo, c'est lent, chiant, mou. Jamais épique. Même la transformation-robot comme je l'appelle (on combat avec Le Chevalier Blanc, sorte de grand mécha puissant, un pouvoir de Léonard), ne fait pas décoller l'action. Alors oui, comme dans l'épisode PSP que je me suis aussi coltiné, y'a un tas d'objets, beaucoup de capacités à attribuer à votre perso et son équipe, mais finalement, si c'est pour s'ennuyer sec en combat (surtout que l'aventure est facile et dirigiste), à quoi bon ? Certes, la création de combos est plutôt agréable mais même là où l'on trouverait l'once d'une qualité, pléthore de défauts plus grands se bousculent. Sachez par exemple que vous serez baladés en d'incessants allers-retours dans des environnements que vous connaissez tous déjà du premier épisode.

L'argument du multi

C'est déjà sur ce seul aspect que White Knight Chronicles avait gardé sa dignité : le mode multi. Toujours pas de PvP dans ce deuxième épisode mais toujours ces lobbys, sous forme de petits villages, que le héros crée a sa guise et qui peuvent souvent être bien jolis. Et là, avec les nombreuses quêtes et du leveling à foison, on peut trouver son bonheur, débarrassé de l'intrigue nullissime du solo et accompagné de compagnons, un peu à la manière d'un Phantasy Star Online. Certains peuvent aimer se retrouver en plus petit comité (12 par lobbys), loin de ce qui se fait dans les MMO les plus prisés (WoW, Rift, etc.). Cependant, le système de combat, même s'il semble plus rapide dans ce deuxième épisode et plus adapté au jeu multi, n'en est toujours pas pour autant bien folichon. Mais comme me le disait jacksontheo, notre stagiaire de l'enfer qui avait passé beaucoup de temps en ligne sur le premier, il y a quelque chose qui peut s'avérer addictif et moi-même (y a 10 ans...), j'adorais PSO. Christian (jacksontheo), cette étoile, White Knight Chronicles 2 te la doit.

On va faire un truc : comme pour Indiana Jones IV, on va oublier que Level-5 nous a livré deux épisodes canoniques de White Knight Chronicles, pour se rappeler tendrement de Rogue Galaxy par exemple. On oubliera donc le recyclage du premier épisode pour commettre ce deuxième, ses dialogues, son intrigue, ses persos tellement surannés, son système de combat mou du genou et son aspect piteux. On aura une fugace pensée pour le online, et point, on tournera la page. Tout ceci bien sûr, à une seule condition : on ne veut jamais voir de troisième épisode. Merci.

Pourri
2
Où acheter :
Si on devait synthétiser la déchéance du JRPG ces dernières années, White Knight Chronicles II serait un bon exemple. Avec son système de combat qui se cherche et qui ne trouve que la lassitude du joueur, son histoire et ses persos tellement insipides que l'on se demande si l'on est bien en 2011 et finalement, son recyclage sans vergogne du premier épisode. On ne peut imaginer que seul le multi qui surnage un peu, soit un argument suffisant pour se lancer dans cette pénible aventure... On espère que Ninokuni, le troisième projet de Level-5 sur PS3, nous fera oublier ce second ratage en règle sur la console HD de Sony.
par
+ On aime
  • Le jeu en ligne... Mouais...
  • Ceux qui ont aimé le premier aimeront le 2 : c'est le même
- On n'aime pas
  • Tous les poncifs du JRPG réunis !
  • Scénario insipide, mise en scène grotesque
  • Persos sans charisme, combats molassons
  • Recyclage du premier épisode
Donnez votre note
13 notes
7
0
1
1
2
0
3
1
4
2
5
1
6
0
7
3
8
0
9
5
10
Ma collection sur PS3
Je l'ai 20
J'y joue 4
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests (1)
0 512
Poisseman
Level 5 est un studio de développement que j'apprécie énormément - Rogue Galaxy! - et quand l'an passé est sorti White Knight Chronicles, leur premier titre nouvelle génération, c'est avec ferveur que je me suis lancé dans une aventure mêlant...
8

Galerie photo White Knight Chronicles II - 7 images (cliquez pour zoomer)

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
227 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (227)