>
>
Test de Street Fighter IV (PC)

TEST. Street Fighter IV (PC)

Une bonne claque imparable
Par La Rédaction - publié le
Image

Malgré mon optimisme naturel, les premières infos concernant ce Street n'ont fait que m'inquiéter. Plus de dix ans d'attente pour une jouabilité d'antan à la SF II, des screens peu excitants et un nouveau design discutable... SFIV sentait la suite pas fraîche. Un peu comme une ancienne maîtresse que l'on s'en va retrouver faute de mieux. Mais comme le dit si bien mon ex... c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes.

N.B.: Les jeux étant similaire suivant les versions, les tests le sont aussi. Les spécificités de la version PC sont abordées en fin de test.

Un gameplay calqué sur SFII, ça veut dire quoi ? Cela signifie que malgré un jeu en full 3D, les personnages sont bloqués sur une ligne et se font face. Catastrophe pour certains ou retour aux sources pour d'autres, c'est manette en main que j'ai compris que ce n'était ni l'un ni l'autre. Il s'agit en fait d'une base solide pour introduire de nouveaux mécanismes nettement plus techniques qui viennent enrichir les rixes. Et force est de constater qu'après plusieurs nuits de jeu, SFIV nous met une sacrée claque. De celle qui vous dit, tu ne me jugeras point sans me connaitre... Un précepte nocturne à méditer pour les pécheurs que nous avons été à la vue des premières images du jeu.

Oh, un menu PC Settings...

La baston à deux vitesses

SFIV parvient à rallier les débutants comme les habitués avec une jouabilité connue mais bourrée d'innovations. Notons au passage que le rythme du jeu est plus lent qu'à l'accoutumée. Ceci autorise les amateurs à comprendre ce qui se passe à l'écran. Une donnée qui, on l'espère, leur permettra par la suite de rentrer dans la dimension technique du jeu. Pour peu que l'on ait connu les volets précédents, on retrouve de suite les coups classiques qui suffisent à se sentir en terrain connu. Grâce à des manipulations allégées (mais surtout plus tolérantes), ces attaques sortent avec une facilité déconcertante. Pour preuve, sachez qu'il est tout à fait possible de jouer au Stick Analogique. Ce sera toujours moins efficace qu'un stick arcade mais ça reste assez rare pour être souligné. A vous les boules de feu faciles. Une bonne nouvelle qui rassurera les nouveaux venus. Mais si certains attendent un jeu au gameplay archaïque et trop convenu, autant qu'ils se ravisent de suite. En effet, les subtilités que l'on attendait font la différence. Furies plus ou moins puissantes, contres percutants à trois niveaux d'efficacité autorisant des ouvertures inattendues, coups aux amplitudes et aux dégâts variables, cancels ou Focus attack (permettant de casser un coup spécial par un autre), feintes (en cassant un coup entamé pour repartir en arrière, ou en avant, par exemple), combos à n'en plus finir, à déclencher au moment opportun ; franchement, il y a de quoi faire. SFIV est d'une incroyable profondeur comme nous vous l'avions déjà confié lors de nos impressions du mois dernier. A tel point que même les plus aguerris d'entre vous auront le vertige en découvrant une marge de progression tout simplement colossale. Un mode de jeu dédié à vous inculquer les bases de chaque personnage est d'ailleurs disponible pour commencer à appréhender tous les secrets du jeu. Notez que chacun des personnages classiques possède des nouvelles subtilités à découvrir sur la longueur. Et c'est compter sans les quatre petits nouveaux aux styles innovants. En tout, on nous propose vingt cinq combattants complets et variés qui feront, à n'en pas douter, la joie des plus hardcore d'entre vous. Cependant le vrai miracle est ailleurs : le débutant peut lui aussi prendre du plaisir sans pour autant profiter de la quintessence du jeu grâce à une jouabilité facile à prendre en main et une réalisation globale tout bonnement hallucinante.

Joie, mon joystick est directement reconnu sur PC. FIGHT !

L'habit ne fait pas le moine

Mea Culpa ! Je l'avoue ! De prime abord l'esthétisme de SFIV m'a semblé inapproprié, voir trop décalé par rapport à la série. Comme beaucoup, je me suis fourvoyé. Lorsque le tout s'agite, on ne peut qu'être satisfait. Les animations sont d'une fluidité exemplaire, les mimiques exacerbées des personnages s'avèrent des plus convaincantes pour qui aime un tant soit peu la BD, les mouvements de caméras hyper dynamiques lors des furies ou des prises au corps à corps donnent le tournis, les zooms et autre effets de lumières en 3D (ombres, jets d'encre sur l'écran etc.) confèrent une dimension supplémentaire à l'action et parviennent à nous convaincre que Capcom a fait le bon choix. SFIV est une d'une beauté sans pareil et le parti pris graphique lui donne un cachet vraiment unique. Ceci, même s'il faut reconnaitre que le plus gros des efforts s'est concentré sur les personnages. Leur design et leurs attitudes assurent le spectacle mais ne parviennent pas à combler le manque de créativité de certains lieux. Si l'ensemble est une réussite, on aurait apprécié d'autres choix de couleurs (sur les costumes comme sur les éléments des décors) ou d'autres architectures pour certains stages (L'usine et le parking par exemple.. Beurk !).

Comme sur console, on peut choisir les voix anglaises ou japonaises

The World Warrior ? Yes, you can !

Aujourd'hui, pas de jeu de baston sans un mode en ligne digne de ce nom. Mais la vraie question demeure : Les conditions de jeu sont-elles suffisamment bonnes pour que vous puissiez démontrer au monde entier votre véritable talent ? La réponse est définitivement oui. Même si les contraintes dues au débit restent les mêmes pour tout le monde. En gros, n'affrontez que les adversaires ayant une connexion de qualité si vous ne voulez pas pester en cas de lag (peu visible il est vrai mais parfois présent). Vous l'aurez compris, il est préférable de rester dans le cadre européen pour exécuter correctement vos enchaînements. Bref, si vous êtes patient, les conditions sont là pour entrer dans la bataille sereinement. Pour les autres, les modes hors ligne sont bourrés de challenges en tous genres (Placer une furie, perfect contre tel perso etc....) permettant de débloquer une multitude de couleurs pour les équipements et d'autres accessoires pour le moins satisfaisants. Un petit bémol tout de même en ce qui concerne les deniers que vous devez dépenser pour obtenir les costumes. Et oui chers amis, Capcom n'est pas une entreprise philanthropique...

Enfin, Sur PC, sachez que tenter de jouer au clavier relève de la torture. La bonne nouvelle, c'est que Vista et Windows 7 reconnaissent la plupart des joysticks et joypads USB pour consoles PS3 et Xbox 360 ! Toute la partie online est assurée par Games for Windows Live (qui marche enfin presque correctement), malheureusement, on ne peut jouer que contre des possesseurs de la version PC. Les menus ont été adaptés, voire améliorés, et 3 filtres graphiques un peu gadget font leur apparition (voir les photos qui illustrent l'article). Cerise sur le gâteau, le tout est très beau et tourne même sur des configurations modestes. Un excellent portage ! Dernière chose, préférez une version Steam ou Impulse si vous ne voulez pas être enquiquiné par la protection qui vérifie si le DVD est présent.

Pour résumer, SFIV remplit parfaitement son office. Beau comme un camion, innovant sans trahir ses origines, accessible mais néanmoins technique, jouable en ligne dans des conditions honnêtes, le nouveau bébé de Capcom touche en plein coeur les amoureux de baston pure et dure. Je sais désormais avec qui je vais partager mes prochaines nuits blanches. Dommage pour mon ex !

(critique originale : Mimic / Version PC : Caféine)
Indispensable Gameblog
Culte
10
par
Donnez votre note
142 notes
8
0
1
2
2
0
3
4
4
1
5
20
6
2
7
43
8
5
9
65
10
Ma collection sur PC
Je l'ai 641
J'y joue 60
Je le vends 7
Je le cherche 2
Vos tests (1)
0 249
Altino
Série qui a vu le jour sur PC Engine en 1988, le quatrième opus sort enfin en février 2009 sur consoles de salon HD et quatres mois plus tard sur PC, bien évidemment les bornes d'arcade étaient disponible avant les sorties commerciales. Après de...
10

Galerie photo Street Fighter IV - 15 images (cliquez pour zoomer)

Oh, un menu PC Settings... Joie, mon joystick est directement reconnu sur PC. FIGHT ! Comme sur console, on peut choisir les voix anglaises ou japonaises Graphismes "normaux" Filtre "Watercolor" Filtre Posterize Posterise à l'attaque Filtre "encre" (Ink) Les scénarios des différents persos sont toujours aussi nazes. Le online reste toujours aussi capricieux pour trouver un partenaire. Mais une fois en combat, tout va bien. Les menus PC, dans toute leur splendeur ! Les menus PC, dans toute leur splendeur ! (bis...) Les menus PC, dans toute leur splendeur ! (ter !)

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,70 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
200 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (200)