>
>
Test de Outward (PS4, Xbox One)

TEST de Outward : L'aventure, c'est l'aventure

Par Julien Inverno - publié le
×

Avec ses airs de faux MMORPG, sa technique d'aspect archaïque, sa direction artistique en zigzag, les premiers instants offerts par Outward ne sont pas un cadeau. Pourtant, en faisant abstraction de ces nombreux défauts et en lui laissant un peu de temps, il n'est pas impossible d'y trouver son compte, en particulier quand on a une certaine nostalgie pour les RPG occidentaux du début des années 2000 ou une passion pour les mécaniques du RPG de survie.

En effet, à la manière d'une formule qu'il était plus courante de rencontrer il y a une vingtaine d'années, Outward est un survival-RPG qui ne prend pas le joueur par la main mais le plonge nu (littéralement) dans un monde fantastique qu'il va falloir découvrir et apprivoiser. Pas de mort cependant dans Outward, le titre a la bonne idée de laisser se réveiller votre personnage dans son foyer ou dans un lieu paisible et en sûreté, dès lors que vous vacillez face à une maladie, un ennemi. Un choix porté par un autre : celui de ne proposer qu'une seule et unique sauvegarde, façon radicale d'assumer ses choix. Nouvelle idée intéressante donc qui devrait ravir les rôlistes orthodoxes mais laissera de marbre les autres, face à des fenêtres de dialogue d'une austérité du passé, un récit anecdotique et des designs peu engageants.

Le charme du repoussoir

Car c'est bien là tout le souci avec Outward : si au bout de plusieurs heures on peut lui trouver un certain charme, avec la liberté qu'il offre au joueur, sa volonté de mettre au centre l'esprit originel du jeu de rôle et les quelques idées originales qu'il propose, l'âpreté générale de l'ensemble le rend très difficile d'accès. Temps de chargement longuets, animations et graphismes du passé, rares doublages et menus de dialogues qui n'invitent pas à la conversation, le titre développé par une petite équipe québécoise, Nine Dots Studio, demande vraiment une grande affinité avec le genre et de la persévérance, la difficulté étant du même coup assez élevée. Au final, une fois conscient de ces défauts et de ces qualités, au joueur de déterminer si le verre est à moitié plein ou à moitié vide.

PS4
XB1
Moyen
5
Outward est un jeu clivant. Daté graphiquement, techniquement, austère par de très nombreux aspects, il propose une aventure sans concession légitimement anecdotique pour la plupart mais qui pourra trouver grâce, malgré ses nombreux défauts, aux yeux des amateurs de jeu de rôle pur jus, chevronnés et persévérants, à la recherche de sensations d'antan.
par
+ On aime
  • La liberté d'antan.
  • La capture plutôt que la mort pour renforcer les choix du joueur.
- On n'aime pas
  • L'âpreté générale, du système comme des menus.
  • Techniquement, graphiquement daté.
  • Les musiques assommantes aux boucles trop courtes.
Donnez votre note
note
--

Ce jeu n'a pas encore été noté

Ma collection sur
PS4
Je l'ai 1
J'y joue 1
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Outward - 4 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)