>
>
Test de Kingdom Two Crowns (PC)

TEST de Kingdom Two Crowns : Une enivrante pépite visuelle jouable en coopération

Par Camille Allard - publié le

Après l'excellent Kingdom New Lands, qui date déjà de 2016, nous avons eu droit en cette fin d'année 2018 et début 2019 à sa suite, le bien nommé Kingdom Two Crowns. Pas totalement une nouveauté et pas vraiment un DLC, il s'agit en fait d'une version complète et améliorée permettant notamment de vivre pleinement l'aventure en coopération. Une proposition difficile à bouder.

Kingdoms Two Crowns est un curieux mélange des genres, à la frontière entre gestion, exploration et survie. Tout commence à cheval au milieu d'une dense forêt alors qu'une douce mélodie charme vos oreilles. Notre personnage est un Roi. Il porte logiquement sur la tête une couronne, symbole de sa prospérité et de son pouvoir. La perdre, c'est perdre la vie. Tout simplement. Le but est de rapidement trouver des pièces d'or et d'engager des vagabonds sur notre route pour en faire des sujets. L'objectif est alors de commencer la construction de notre royaume et de purifier le monde des engeances qui habitent les environs. Chaque construction coûte son pesant d'or : trois pièces pour une simple barricade et jusqu'à une dizaine pour une tour de garde. Car oui, il va falloir protéger vos terres de l'envahisseur.

Défendre son Royaume

À l'est comme à l'ouest (le jeu propose un système de side scrolling), des portails démoniaques s'activent une fois la nuit tombée et des nuées de monstres ont pour espoir de vous subtiliser votre couronne et votre or. Vos deniers sont d'ailleurs votre seul salut. Votre bourse (présente en haut à gauche de l'écran) ne doit jamais être vide sous peine de perdre la couronne à la première attaque venue. Votre or symbolise un peu vos points de vie, à chaque attaque une pièce tombe au sol et un monstre se précipite alors dessus pour la ramener jusqu'à son portail. Il va donc falloir veiller pour ne jamais être à court d'argent.

Qui part à la chasse perd sa place

Pour remplir sa bourse, il existe plusieurs méthodes. La chasse tout d'abord, qui sera la première et principale activité de vos sujets. Des lapins et des cerfs vivent un peu partout et après avoir construit des arcs, vos sujets deviendront des chasseurs et iront naturellement rapporter le gibier, en l'occurrence l'or qui en découle. Une pièce par lapin et trois pièces par cerf, ça semble peu mais ça peut rapidement permettre d'agrandir son Royaume. Une fois vos terres en sécurité (grâce à la construction de murs d'enceinte), il sera possible de cultiver les zones arables. Une fois encore, cette activité permet de récolter de l'or, en grand nombre cette fois, pour recruter de nouveaux sujets et ainsi améliorer la qualité de vos bâtiments. Attention toutefois, le jeu fonctionne par saison et l'hiver il ne faudra compter que sur la chasse au cerf pour survivre. Kingdom Two Crowns se révèle extrêmement punitif et ne tolère aucun droit à l'erreur. Une période de froid mal préparée peut devenir catastrophique et signer la fin de votre petit Royaume.

Un délice coopératif

L'avantage de Two Crowns et non des moindres est la possibilité de vivre votre aventure en duo. Avec un ami, si possible très proche, pour pouvoir profiter au maximum de l'expérience proposée. Car plus qu'un simple jeu, il s'agit là d'une expérience onirique. Le genre de jeu qui berce notre esprit de longues heures durant et qui permet d'oublier ses soucis. Les musiques sont somptueuses et permettent de vivre quelque chose d'unique tout en apportant du répit et de la douceur à notre cerveau. La direction artistique est elle aussi une oeuvre à part entière. Les environnements sont d'abord d'inspiration européenne (pour les îles de départ) puis passent petit à petit vers des tonalités plus orientales, asiatiques. Cela se retranscrit à la fois dans le visuel mais aussi dans l'atmosphère sonore générale. Bref, le jeu est une claque d'ambiance et il faut vraiment se plonger dedans pour comprendre l'intérêt du travail artistique, sonore et musical qui  ont été réalisés.

Un arrière-goût... d'une version 1.5

Le seul véritable reproche que l'on peut lui faire est qu'un possesseur de Kingdom News Lands n'y trouvera pas forcément son compte. Du moins il n'aura peut-être pas envie de dépenser 20 euros pour un titre qui ressemble plus à un DLC qu'à un véritable nouveau jeu. Le seul véritable atout est la coopération, qui reste un pur régal. Le travail des développeurs n'en reste pas moins formidable et les nouveautés qui parsèment le jeu (nouvelles montures, ambiance asiatiques, armures ,etc) vous fourniront tout de même de belles heures de plaisir en perspective.

Très bon
8
Kingdom Two Crowns fait partie de ces jeux à côté desquels il serait dommage de passer. Pouvant cohabiter avec n'importe quelle autre occupation vidéoludique dans votre emploi du temps, c'est une bouffée d'air frais et de tranquillité qui s'offre à vous. Car malgré son intransigeance, on se délecte de son ambiance comme d'un bon vin. Jouable entièrement en coopération, c'est un peu une pilule de douceur et de repos permettant d'entrevoir le jeu de survie sous un tout nouvel angle. C'est simplement dommage que le titre ressemble un peu trop à un DLC de New Lands et non à un véritable nouveau jeu.
par
+ On aime
  • Une direction artistique de toute beauté.
  • Des musiques incroyables, de vraies berceuses.
  • Un gameplay simple mais diablement efficace.
  • Jouable entièrement à deux.
  • Le plaisir de l'exploration.
- On n'aime pas
  • Une version 1.5 de Kingdom New Lands.
Donnez votre note
note
--

Ce jeu n'a pas encore été noté

Ma collection sur PC
Je l'ai 1
J'y joue 0
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Kingdom Two Crowns - 7 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)