>
>
Test de Star Wars Battlefront 2 (PS4, PC, Xbox One)

TEST de Star Wars Battlefront II : Enfin la vraie Guerre des Etoiles ?

Par Camille Allard - publié le - mis à jour le

Très flatteur pour les fans, Star Wars Battlefront I n'avait pour autant pas réussi à séduire complètement. Notamment à cause de son contenu rachitique au lancement (absence de campagne solo, peu de maps...) et son absence total de bataille spatiale sans DLC. De plus, le mode Walker, bien qu'intéressant, n'était pas suffisamment varié pour empêcher une certaine lassitude de s'installer plus ou moins rapidement. Conscient de tous ces problèmes, DICE a travaillé d'arrache-pied pour corriger tout ça et nous proposer un Star Wars Battlefront II des plus complets. Le pari est-il réussi ou faudra-t-il encore attendre un troisième volet pour avoir enfin un très bon jeu ? Réponse tout de suite !

L'un des premiers défauts souligné par les joueurs dans Star Wars Battlefront premier du nom, était l'absence totale de campagne solo. C'est donc une petite victoire en soi puisque la suite "fait l'effort" d'en proposer une. D'autant qu'elle est loin d'être mauvaise.

On y incarne Iden Versio, le commandant de l'escouade Inferno, l'une des unités les plus prestigieuses des forces de l'Empire Galactique. Difficile d'en parler sans rentrer dans le spoil pur et simple, mais il est évident que cette campagne plaira énormément aux amateurs de la saga, étant donné son fan service et son scénario très intéressant. Quand on aime Star Wars, il est impossible de ne pas prendre du bon temps devant cette aventure. On revoit des personnages célèbres de la série culte, on découvre des lieux inédits (non présents dans la partie multijoueur) et les péripéties d'Iden valent clairement le détour. Mais attention, car pour autant cette campagne solo n'est pas exempt de défauts et on est loin (hélas) d'avoir des surprises niveau gameplay comme on pourrait s'y attendre avec la licence Star Wars. Sans être totalement calqué sur le mode multijoueur - comme cela a pu être le cas dans Battlefield 1 - on aurait tout de même aimé par exemple un peu plus de diversité, plutôt qu'une succession d'objectifs sans vraiment d'âme. Ça reste toutefois très plaisant et on ne voit pas vraiment le temps passer (6/7 heures de jeu selon la difficulté), signe que la campagne réussit tout de même une bonne partie de son pari.

"Quand on l'attaque... l'Empire contre-attaque"

Evidemment, le jeu en solo jouit aussi de tout le talent du studio DICE en matière de technique. Et à ce niveau, c'est tout simplement irréprochable. Si artistiquement c'est du grand Star Wars, techniquement c'est un sans-faute. Les effets de lumière et volumétriques sont à tomber, aussi bien sur PS4 Pro que sur PC, même si cette seconde version met inévitablement une (grosse) claque à la première. Pour dire les choses simplement, c'est l'une des grosses claques visuelles de 2017, d'autant plus que c'est quasiment identique en mode multijoueur. Il suffit d'admirer les textures du métal de nos armes pour se rendre compte a quel point le souci du détail est omniprésent.

Coté sons, le jeu n'a rien à envier à Battlefield et encore une fois c'est du grand Star Wars. Bruits des blasters, accélérations des Tie Fighters, musiques toujours aussi épiques... Le frisson de satisfaction qui parcourt l'échine est au rendez-vous, et c'est tout simplement sans fausses notes du début à la fin. Le jeu d'acteur est quant à lui de bonne facture et les animations labiales concordent parfaitement. Mention spéciale à l'actrice Janina Gavankar, qui incarne le Commandant Versio et s'avère très convaincante. Enfin, cerise sur le gâteau coté technique, le jeu tourne en 60 fps aussi bien sur PS4 que sur Xbox One.

Les meilleures batailles spatiales Star Wars depuis X-Wing

Mais Battlefront IIce n'est pas seulement un mode solo et de la technique qui en met plein la vue, c'est aussi et surtout un mode multijoueur de qualité. Ça reste d'ailleurs très clairement l'intérêt principal du jeu, à l'inverse d'un Call of Duty WWII qui saura bien faire oublier l'un ou l'autre des modes selon le désir du joueur. Battelfront II est clairement pensé pour le multijoueur et DICE ne s'en cache évidemment pas. Nous allons donc rentrer dans le vif du sujet et voir les grosses nouveautés et changements par rapport au précédent volet.

Tout d'abord les batailles spatiales, qui ne sont d'ailleurs pas uniquement l'apanage du multi, puisqu'elles sont aussi présentes dans le mode solo. Elles apportent une énorme plus-value au jeu final et elles représentent même à elles seules un argument valable pour se procurer le titre. Pour dire les choses simplement : ce sont les meilleures batailles spatiales de Star Wars depuis la série X-Wing. L'ensemble du système de pilotage est totalement revu par rapport au précédent titre, et les sensations sont tout bonnement excellentes aussi bien dans l'espace que dans les combats "atmosphériques".

Chaque vaisseau possède sa propre vue cockpit et un gros travail a d'ailleurs été fourni pour représenter l'intérieur des vaisseaux encore jamais aperçu dans l'univers Star Wars, tels que le cockpit des chasseurs droïdes de la Confédération. Pas de jaloux puisque la vue à la troisième personne est également présente. Quant au mode "Starfighter Assault", il ne se contente pas de proposer un gameplay intéressant, car si chaque map est unique, il en va de même pour les objectifs qui sont très variés et dépendent fortement de la période du conflit. Eh oui, Battelfront II ne dépeint pas uniquement la Guerre Civile Galactique, mais aussi la Guerre des Clones et l'avènement du Nouvel Ordre. Ceci ajoute encore de la variété question contenus, puisque cela permet d'avoir accès aux armes, planètes, véhicules et autres personnages des 3 trilogies. Que demander de plus ? 

Refonte totale et plaisir instantané

Le mode "Starfighter Assault" est très immersif et DICE parvient véritablement à caresser le fan de Star Wars dans le sens du poil. Entre les cut-scenes de début et de fin de partie et les musiques de John Williams qui démarrent toujours aux bons moments pour vous injecter une dose de nostalgie, tout est clairement là pour vous plonger dans la licence à 100%.

L'autre gros mode de jeu qui se partage la vedette est "Galactic Assault", qui remplace le mode "Walker" du premier jeu et qui parvient dans le même temps à faire oublier les grosses erreurs de son ainé. Vous pouvez en effet dire adieu aux objectifs redondants, puisqu'ici chaque map propose ses propres missions à remplir pour l'une ou l'autre équipe, tandis que le jeu vous fait voyager à travers toute la Galaxie Star Wars avec un total de 11 planètes dont voici la liste finale :

  • Takodana
  • Tatooine
  • L'étoile Noire
  • Hoth
  • Kamino
  • La base Starkiller
  • Jakku
  • Yavin IV
  • Endor
  • Naboo
  • Kashyyyk

Evidemment, même si de nombreuses planètes du premier volet sont encore présentes, les maps sont totalement différentes et même bien mieux organisées en termes de level design. À l'exception de Hoth, qui avec son ambiance crépusculaire et sa topographie assez plate fait plutôt pâle figure face aux autres cartes. Rien de bien méchant en réalité, et on oubliera vite ce détail tant on a l'impression de vivre ENFIN la Guerre des Etoiles telle qu'elle est censée être.

Au revoir le système de power-up et de héros que l'on pouvait looter au hasard dans les environnements : cette fois Battlefront II propose un système de Classe très bien pensé qui change vraiment du tout au tout sa manière de percevoir le jeu. Le titre prend ainsi plus d'ampleur et s'octroie une plus grande dimension tactique. La foire aux jet-packs du premier jeu est terminée. Désormais, pour débloquer une Super-Classe (soldat lance-flamme, jet-trooper, guerrier Wookie, etc.), il faudra accumuler des points en réalisant des objectifs. Idem pour incarner les héros et les véhicules, ce qui force le joueur à remplir sa mission.

DICE introduit aussi un système d'escouade très bien pensé. Désormais, on ne spawne plus seul, mais en escouade. Les membres de cette escouade apparaissent en orange dans le jeu et jouer proche d'eux vous permet de gagner plus de points grâce à un multiplicateur de récompense. Enfin la fin de l'égoïsme et le début de la coopération ? Seul le premier mois de lancement nous permettra d'en tirer toutes les conclusions.

Les véhicules terrestres sont un peu moins omniprésents que dans le premier Battlefront, mais permettent toujours de renverser le cours de la guerre. Et participer à des batailles atmosphériques pendant que nos camarades sont en train de s'affronter au sol a quelque chose de vraiment épique.

Le jeu dont vous êtes le héros

Incarner un héros au mérite ne va pas plaire à tout le monde, mais il n'empêche que pouvoir jouer Dark Maul après avoir longuement bataillé pour faire gagner son équipe est bigrement savoureux. Même si le système de loot du premier volet n'était pas totalement idiot, il en ressortait une certaine frustration de voir un joueur plus rapide vous piquer votre héros alors qu'il s'agissait peut-être du pire campeur du serveur.

Ici, pour jouer un héros, il faut prouver sa valeur, et ça semble bien mieux ainsi. S'ils sont loin d'être immortels, il ressort du maniement de la plupart des héros une véritable sensation de puissance. Chacun d'eux a ses propres points forts et faibles. Dark Vador est lent mais extrêmement puissant, Rey est rapide et possède une technique au sabre incroyable (mais elle est en contre-partie très peu résistance)... Au fil du jeu, on commence à se rendre compte que tel personnage est le plus adapté a tel type de map ou à tel type de situation. Les héros sont aussi jouables dans l'espace via leurs vaisseaux respectifs : que du bonheur pour les fans. Seule ombre au tableau : la sensation de shoot qui est encore un peu molle avec la majorité des armes. Certes il s'agit d'armes laser, mais Destiny 2 réussit par exemple très bien à offrir une sensation de recul et de puissance dans son armement cinétique. Dommage que cette sensation de paint-ball soit encore un peu trop présente. Enfin, dernier point négatif et non des moindres : le cash shop permettant d'acheter des cristaux et de transformer le tout en crédit pour débloquer du contenu.

Pour ceux ne souhaitant pas mettre un euro dans cet odieux système de micro-paiements, il faudra passer par des loots box que l'on débloque durant la campagne solo et dans nos parties multijoueur, et ça peut potentiellement être très long (voir plus bas pour une MAJ tardive).

Une nouvelle méthode pour traire le lait

60.000 crédits pour débloquer Luke, ça fait cher, et nul doute qu'un joueur qui dépensera son argent réel se retrouvera temporairement plus fort en débloquant les différents power-ups, etc. Evidemment, vous pourrez tout débloquer gratuitement, mais le joueur a la bourse pleine sera clairement plus avantagé les premiers jours de jeu, le temps que la communauté puisse débloquer le contenu "à la manière noble"

C'est à la limite de l'acceptable et fort heureusement aucun DLC ne sera prévu pour essayer de vous traire encore d'avantage. Car pauvres vaches à lait que nous sommes, avec les mamelles déjà bien nécrosées par tant d'années de DLC, nous ne serons plus les esclaves serviles de ce capitalisme mortifère dans ce nouveau jeu Star Wars ! En effet, EA et DICE ne veulent pas séparer la communauté.

Rappelons que pour Battlefront I, la sortie d'un DLC était synonyme de serveur vide pour ceux n'ayant pas voulu y mettre un sou. DICE veut aussi faire vivre la communauté et se calque d'ailleurs sur ce qui se fait chez Destiny avec un véritable agenda fonctionnant par saison. Chaque saison est l'occasion d'avoir des succès par semaine, des quêtes mais aussi et surtout du nouveau contenu. La saison 1 coïncide avec la sortie de Star Wars Episode VIII au cinéma et on retrouvera donc bien évidemment deux nouveaux héros : Finn et Phasma. Bref, du très bon en perspective, même si le système de cash shop reste toujours un peu désolant.


MàJ : Nous avons appris en dernière minute que des changements allaient être effectués et la valeur dés héros réajustée. Luke coûtera par exemple 15.000 crédits au lieu de 60.000, il faudra donc 4 fois moins de temps que prévu pour le débloquer sans payer en argent réel. Les changements interviennent suite aux nombreuses critiques sur les réseaux sociaux et forums officiels.

  • Vador & Luke : 15.000 (au lieu de 60.000)
  • Chewbacca, Emperor Palpatine & Leia : 10.000 (au lieu de 40.000)
  • Iden : 5.000 (au lieu de 20.000).

Evidemment, on retrouve aussi au programme tout les autres modes de jeu du premier : "Escarmouche", "Batailles des héros", etc. D'ailleurs ce dernier a reçu un beau lifting et ne propose plus la possibilité d'incarner un simple soldat au milieu des titans. Une bonne chose qui permet de savourer encore plus les duels épiques (ou non). Enfin, il est aussi possible de s'entraîner seul ou en coopération via le mode "Arcade", qui vous fera affronter des vagues d'ennemis. Rien de passionnant, mais c'est une bonne mise en bouche en attendant de passer aux choses sérieuses...

PS4
PC
XB1
Très bon
8
Où acheter :
Star Wars Battlefront II tire un trait sur le passé et s'offre aux joueurs sous son plus beau jour. Refonte totale du système de combat spatial, disparition du mode Walker, ajout des classes, gros contenu au lancement, objectifs variés, ajout d'une vraie campagne solo... Tout ce qu'on pouvait attendre dans le premier épisode est enfin là. Même si certains défauts peuvent noircir le tableau comme la cash shop et les sensations de shoot un peu molles, on a en face de nous un jeu Star Wars complet, enivrant, épique et diablement fun. À lui seul le mode spatial pourrait justifier l'achat du jeu tellement sa réalisation est grisante. Enfin, la présence des univers des trois trilogies de films aura définitivement raison des fans, leur permettant d'avoir la dose de frisson nécessaire pour les faire revenir longtemps sur le jeu.
par
+ On aime
  • Une campagne solo intéressante scénaristiquement (lieux inédits, fan service, etc.)...
  • Techniquement irréprochable (l'un des plus beaux jeux de l'année).
  • Le meilleur jeu de combat spatial Star Wars depuis la série X-Wing.
  • Les trois trilogies en multijoueur.
  • Un gros contenu multijoueur dès le lancement.
  • Le coté épique des environnements, de la mise en scène et des combats.
  • Un mode Assaut Galactique avec des objectifs très variés.
  • Le système de saison prévu pour la partie en ligne.
- On n'aime pas
  • ... mais un peu légère coté gameplay.
  • Un cash shop à la limite de l'acceptable (même si ça a un peu changé au dernier moment).
  • Des sensations de shoot encore un peu molles selon les armes.
Donnez votre note
5 notes
6
1
1
0
2
1
3
0
4
0
5
0
6
0
7
2
8
1
9
0
10
Ma collection sur
PS4
Je l'ai 5
J'y joue 6
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Star Wars Battlefront 2 - 19 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

Top ventes

Pack Fnac Console Microsoft Xbox One S 1…
Neuf : 299,00 €
Console Nintendo Switch Rouge + Code de …
Neuf : 379,89 €
Pack Console Microsoft Xbox One X 1 To N…
Neuf : 499,00 €
Console Nintendo Classic Mini Super Nint…
Neuf : 94,99 €
Console Nintendo Switch noire avec manet…
Neuf : 328,99 €
Pokémon Ultra-Soleil Nintendo 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 34,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire + …
Neuf : 349,99 €
Star Wars Battlefront II PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,99 €
Console Nintendo Switch avec une paire d…
Neuf : 328,99 €
Pokémon Ultra-Lune Nintendo 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 34,99 €
Pack Sony Console PS4 Pro 1 To + Call of…
Neuf : 439,99 €
Call of duty World War II PS4
PlayStation 4
Neuf : 59,50 €
Super Mario Odyssey Nintendo Switch
Nintendo Switch
Neuf : 44,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To Noir + 2 manet…
Neuf : 429,99 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 199,00 €
145 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (145)