>
>
Test de Octodad : Dadliest Catch (PS4)

TEST. Octodad : Dadliest Catch (PS4)

Un vrai papa poulpe
Par Gianni Molinaro - publié le
Image

S'imaginer en poulpe, ça ne devrait pas être trop dur pour certain(e)s d'entre vous. Mais imaginer que vous êtes un poulpe que les humains prennent pour l'un des leurs, cela en dépit d'une démarche ample et pour le moins maladroite, là, c'est plus tendu ! Ne vous inquiétez : Octodad : Dadliest Catch est là pour palier à ce problème.

Clark Kent arrive à faire oublier sa bouille de Superman en mettant des lunettes ? Octodad, lui, il parvient à cacher sa nature de céphalopode géant juste en mettant des fringues de mec. Et il ne s'arrête pas là : ce playboy des fonds marins est marié à une humaine avec qui il a eu deux gosses ! Bien qu'il s'exprime par balbutiements, il se fait comprendre sans soucis. Sa manie de tout casser à chaque mouvement ou dès qu'il cherche à attraper un objet ? Personne ne s'en étonne. Seul un cuisinier à la mine patibulaire semble avoir deviné la supercherie. Et pour lui, cette histoire doit se finir en sushi...

Pieuvre à l'appui

Le titre de Young Horses, à l'origine un projet étudiant super épatant, pourrait se résumer à un enchaînement de tâches banales pour n'importe quel père de famille : chercher vos affaires de futur marié, choper des céréales au supermarché, faire le café, cuire des steaks, tondre la pelouse, jouer au basket ou aider vos enfants dans diverses attractions d'un parc aquatique. Bien évidemment, rien ne va être aussi simple que prévu : vous incarnez un gigantesque invertébré au corps élastique et cloqué de ventouses. Chacun de vos mouvements peut vous mener à assommer quelqu'un par mégarde ou à renverser la totalité du mobilier qui vous entoure. Rien que ça, ça vous freine un minimum dans vos désirs de foncer comme un dératé une fois la manette en mains : si votre attitude devient suspicieuse, il faudra recommencer.

Huit bras, pas de chocolat

Bon, cela peut paraître fou, d'ailleurs ça l'est, mais la terrible imprécision et le côté arbitraire de son gameplay s'avèrent les raisons pour lesquelles Octodad accroche. Jamais ce foutu poulpe ne réalise exactement ce que l'on escomptait, la physique et l'amplitude se révélant complètement aléatoires. Et (si on a bon coeur) on rit beaucoup de toutes ses mésaventures et gadins. On se dit que l'on va maîtriser ce stick gauche prévu pour bouger le "bras", en combinaison avec le champignon droit pour régler sa hauteur, ce bouton R1 servant à attraper et relâcher un objet, et enfin L2 et R2, maintenus, qui agitent chacun une "jambe" du céphalopode (qui restent collées au dernier endroit horizontal qu'elles ont atteint). Mais en fait, non. A mesure que l'on avance et que les défis varient, les réactions demeurent exagérées, les conséquences catastrophiques. Et on continue de tout casser. Et de rire de notre malheur.  

Octopus de Saint-Ouen

L'amour que l'on peut porter à Octodad n'est en revanche pas forcément rationnel. On sait qu'au moment de faire le bilan, nombre de faiblesses apparaissent comme rédhibitoires pour beaucoup. A commencer par ce gameplay qui manipulera notre frustration pour réussir à la transformer en hilarité chez certains. Pour quelques phases obligatoires, comme les mini-jeux à accomplir pour offrir des peluches à sa femme ou les moments à parcourir des poutres fines et en hauteur, il est certain que le charme ne fonctionnera pas. Voire, il frustrera. Puis on n'oublie guère une réalisation somme toute limite (nous sommes sur PS4 tout de même), des problèmes de caméra (automatisée) mal fichue, ainsi qu'une durée de vie faiblarde. Deux heures, seul ou avec des amis qui contrôleront chacun une partie du corps du papa, même si ce n'est pas crucial, c'est assez peu. Enfin, pour apprécier un tant soit peu cette drôle d'expérience, il faudra accepter de vivre quelque chose de profondément... injuste !

Satisfaisant
6
Plutôt rafraîchissantes, les aventures du céphalopode en costard ! Avec sa maniabilité exagérément exécrable occasionnant des situations hilarantes, Octodad parvient à faire oublier sa réalisation faiblarde pour nous laisser nous concentrer sur une histoire complètement barrée. Dommage cependant qu'il ne dure que deux heures et que certaines phases aient surtout un fort potentiel ragequit vis-à-vis des plus impatient(e)s d'entre nous.
par
+ On aime
  • Un concept complètement fou (encore plus en multi).
  • Un scénario complètement fou.
  • Une ambiance complètement folle.
- On n'aime pas
  • Gameplay odieux qui ne conviendra pas à tout le monde.
  • La caméra joue parfois de vilains tours.
  • Basique visuellement.
  • Vraiment super court.
Donnez votre note
11 notes
7
1
1
0
2
0
3
0
4
2
5
1
6
1
7
3
8
0
9
3
10
Ma collection sur PS4
Je l'ai 14
J'y joue 2
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Octodad : Dadliest Catch - 10 images (cliquez pour zoomer)

Top ventes

Console Nintendo Switch noire avec manet…
Neuf : 299,00 €
Console Nintendo Switch avec une paire d…
Neuf : 299,00 €
Pack Sony Console PS4 Slim 500 Go Blanch…
Neuf : 369,90 €
The Legend of Zelda : Breath of the Wild…
donnée non spécifiée
Neuf : 54,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Pack PS4 1 To + Horizon Zero Dawn + Play…
Neuf : 349,90 €
Mass Effect Andromeda PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,99 €
Horizon Zero Dawn PS4
PlayStation 4
Neuf : 59,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 290,00 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 898,99 €
The Legend of Zelda : Breath of the Wild…
Nintendo Wii U
Neuf : 59,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noir + U…
Neuf : 369,90 €
Tom Clancy?s Ghost Recon Wildlands PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,99 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,00 €
25 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (25)