Test : Driftmoon

Le RPG du dimanche matin
Par Erwan Lafleuriel - publié le

Je ne sais pas trop comment je trouve les jeux que je teste moi. Au hasard des mes pérégrinations sur le net. Et comme on trouve de tout en indé, on peut parfois avoir des surprises. Cependant, je ne m'attendais pas à celle qu'allait m'offrir le petit RPG/aventure Driftmoon.  

Une gemme mystérieuse qui fait partie d'un pendentif recherché par un mal ancien, une armée qui pétrifie ses ennemis, des morts vivants sympas et moins sympas, un Bernard l'ermite pirate, un tripotée d'animaux qui parlent, des voyages dans les temps improbables, des pixies hyperactifs, de l'amour, et une quête pour faire triompher le bien de la manière la plus terre à terre qui soit, voilà le programme de Driftmoon, un RPG indé qui prend tout à la légère.

Bon forcément, graphiquement faut supporter les jeux du début des années 2000.

Faery Tale

À vrai dire, comme l'annoncent les développeurs d'Instant Kingdom, il s'agit plus d'un jeu d'aventure. Si vous prenez le niveau de difficulté supérieur, il y aura plus de combats (ils se déroulent un peu comme dans un MMO, avec des attaques automatiques et quelques compétences à déclencher), mais vous gagnez aussi plus de points à distribuer dans l'arbre de talent, donc au final vous êtes plus balèze. Que ce soit dans la violence ou dans la réflexion, avec quelques puzzles et énigmes vous barrant le chemin, Driftmoon n'est pas un titre très dur à terminer.

Normalement, c'est un lieu tropical... Il s'est passé un truc.

Fumée blanche !

Il est juste plaisant grâce à sa galerie de personnages attachants, ses situations loufoques et ses dialogues pleins de gags et de références (on n'échappe pas à une reproduction d'une fameuse scène des Monty Python). L'humour de Driftmoon est très gentillet, correct, pas cynique... il faut dire que le jeu est totalement catho. Eh oui, en plein jeu, on peut, en déplaçant une armoire (il y a un peu de physique), trouver un livre étonnant : la Bible. Complète et tout, à lire. Fichtre, on ne me l'avait jamais faite, celle-là !

Une petite partie de pêche dans la lave ?

Sans être Sainte Nitouche...

Remarquez, j'avais déjà eu la puce à l'oreille : pas mal de maximes très spirituelles un peu partout et une religion très chrétienne dans le background (il faut dire qu'elle a été basée sur cette fameuse bible apportée d'un "monde lointain" par un "personnage mystérieux"). En tant qu'athée n'appréciant guère toute forme de religion, ça me gonfle un peu, mais ce sont des choses que je garde pour moi normalement. C'est pourquoi ce prosélytisme ingame me fait tiquer d'autant plus. Même si cela a été fait discrètement, et certainement pas dans le but de convertir qui que ce soit, les développeurs auraient simplement pu s'en passer.

Ca cause beaucoup parfois !

On ne va pas se faire une cène

Très franchement, cela ne gâche quasiment rien du titre (et encore moins si vous êtes religieux, ou que vous vous contrefoutez qu'on agite une bible soudainement sous vos yeux). Il n'y a vraiment qu'au bout du voyage que le Happy Ending général en fait des tonnes. On n'est pas loin de chanter les louanges du Seigneur. Faut dire que j'ai joué super gentil, on peut aussi se comporter un peu plus salement : sarcastique, solitaire et égoïste, mais je ne sais pas trop ce que ça donne. En tout cas, Instant Kingdom s'efforce de nous détailler une fin fournie avec des prologues (à la Fallout) pour chaque personnage important. Une chouette narration.

La religion-surprise en jeu, c'est un peu lourdingue, mais pas de quoi en faire tout un plat. Faudrait pas rater un mignon petit RPG marrant, bien écrit et rempli de bonnes idées, comme Driftmoon, juste pour râler. Ne vous attendez pas non plus à l'aventure du siècle. C'est juste très sympa, entièrement moddable et pas trop cher (15 euros).  

Test : Driftmoon
Driftmoon
Bon
Notes de la Rédac (0)
Le prosélytisme ce n’est pas super agréable, mais on ne va pas se fâcher pour si peu. Surtout que Driftmoon est un petit RPG/Aventure super sympa et drôle, avec une prise en main et des idées de gameplay qui pourrait (devrait même) inspirer les plus grands. N’attendez pas une grande difficulté en revanche. Amen.
par Erwan Lafleuriel
+ On aime
  • Agréable à jouer
  • Plein d'humour
  • De bonnes idées de gameplay
  • Plusieurs fins
- On n'aime pas
  • Oui, bon, la Bible, hein...
  • Happy end exagéré
  • Bruitages un peu fatiguants
Vos notes
Ce jeu n'a pas encore été noté
Notez ce jeu

L'argus
Pas assez d'estimations !
Quel prix pour ce jeu ?
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Driftmoon - 7 images (cliquez pour zoomer)

Bon forcément, graphiquement faut supporter les jeux du début des années 2000. Normalement, c'est un lieu tropical... Il s'est passé un truc. Une petite partie de pêche dans la lave ? Ca cause beaucoup parfois ! Des puzzles pas bien affolants, on n'est pas là pour se prendre la tête. Quand on est mauvais à l'arc, on est vraiment très mauvais. Et soudain, bing, Jésus sous le nez.

L'actu Jeux en vidéo

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 379,95 €
Console Xbox One + FIFA 15 Microsoft
Neuf : 389,90 €
Console PS4 500 Go Blanche + DriveClub -…
Neuf : 439,60 €
Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 436,55 €
Super Smash Bros 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 36,39 €
Console Wii U Premium Mario Kart 8 Pack …
Neuf : 289,71 €
GTA 5 PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,00 €
Batman Arkham Knight Batmobile Edition P…
PlayStation 4
Neuf : 199,90 €
FIFA 15 PS4
PlayStation 4
Neuf : 56,40 €
FIFA 15 PS3
PlayStation 3
Neuf : 56,68 €
Console PS4 500 Go + DriveClub - Console…
Neuf : 439,86 €
Pokemon Rubis Omega 3DS + Steelbook Edit…
Nintendo 3DS
Neuf : 44,90 €
Pokemon Saphir Alpha 3DS + Steelbook Edi…
Nintendo 3DS
Neuf : 44,90 €
Call of Duty Advanced Warfare Edition Da…
PlayStation 4
Neuf : 58,00 €
Console Microsoft Xbox One + Capteur Kin…
Neuf : 454,90 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (14)