1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    PS5 : Inutile de comparer ses ventes à celles de la PS2 selon Jim Ryan

PS5 : Inutile de comparer ses ventes à celles de la PS2 selon Jim Ryan

Par Romain Mahut - publié le
×

Les choses commencent plutôt bien pour la PS5. La console a par exemple explosé les statistiques de précommandes de la PS4 aux États-Unis. Et Sony ne manque pas d'ambition pour sa nouvelle machine. Mais selon lui, les seuls chiffres de ventes ne suffisent pas à mesurer le succès d'une console.


À lire aussi : PS5 : Sony fait changer de nom au fabricant de plaques interchangeables


Comme nous vous l'indiquions précédemment, Jim Ryan a récemment accordé une interview au site GamesIndustry.biz dans laquelle il est évidemment question de la PS5 et de ses perspectives commerciales. La PS4 en est à environ 114 millions d'exemplaires distribués à travers le monde et Sony ne cache pas son intention de faire mieux que ça avec la PS5, ce qui représente un défi considérable.

Les simples chiffres de ventes d'une machine ne suffisent plus à déterminer le succès d'une plate-forme. Les constructeurs n'hésitent pas à parler d'engagement, de nombre d'utilisateurs actifs mensuels ou encore de nombre d'abonnés aux service. Comme le souligne GamesIndustry.biz, se contenter des chiffres de vente des consoles montrerait à première vue que le point culminant de PlayStation était la PS2 et ses 155 millions de consoles vendues. Jim Ryan est d'accord avec ce constat :

Les choses sont devenues bien plus nuancées. Un des points de référence est par exemple le fait que nous avons vendu beaucoup de PS2. Mais un grand nombre de ces PS2 étaient vendues 99 dollars, et son format était très très fortement piraté. Pour l'instant, l'unité de mesure est l'engagement des utilisateurs. Et ce dernier peut être mesuré sur deux axes : le nombre de personnes qui utilisent votre contenu et le temps passé par ces gens à utiliser votre contenu.

Nous sommes de plus en plus optimistes quant au nombre de personnes qui selon nous vont utiliser la PS5. Tout d'abord car nous ne partons pas du même point que celui duquel est parti la PS4, qui faisait suite à une piètre PS3, qui disposait d'un faible niveau de connexion au sein de la communauté. Nous partons cette fois avec une base de 100 millions de joueurs qui, nous l'espérons, feront très très rapidement la transition vers la PS5. Et cette communauté est très engagée, tribale et connectée. Une communauté qui, nous l'espérons, sera très tôt liée profondément à sa PlayStation 5.  
Jim Ryan n'hésite donc pas à mesurer les succès remportés par la PS2 et la PS3 (87,4 millions d'unités vendues à travers le monde) pour mettre en avant l'évolution de la situation pour les constructeurs. Ces déclarations de Jim Ryan soulignent de plus l'importance qu'ont pris les services pour les consoliers (cela fait plusieurs années que Microsoft communique sur le niveau d'engagement des joueurs Xbox).

Bien évidemment, les excellentes ventes de la PS4 donnent toujours de bonnes raisons de se réjouir à Sony. Reste maintenant à voir si Sony parviendra à entretenir la dynamique positive sur laquelle se trouve actuellement la PS5 et à atteindre ses objectfis.

La rédaction vous recommande

11 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (11)