1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED impose des semaines de 6 jours pour terminer le jeu (MAJ)

Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED impose des semaines de 6 jours pour terminer le jeu (MAJ)

Par Gianni Molinaro - publié le
×

Début 2019, en réponse à une enquête de Kotaku menée par Jason Schreier dénonçant la culture du crunch au sein du développeur de The Witcher III, le co-fondateur Marcin Iwiński et le patron Adam Badowski avaient répondu souhaiter ne plus imposer de travail supplémentaire obligatoire à leurs employés. Mais à alors que Cyberpunk 2077 est en cours de finalisation, il semble que la réalité soit différente.


À voir aussi : Cyberpunk 2077 : Une statuette époustouflante de Johnny Silverhand (Keanu Reeves) se dévoile


[Mise à jour : Adam Badowski a répondu à Jason Schreier sur Twitter avec ce message :

Ces six dernières semaines sont le dernier sprint sur un projet dans lequel nous avons investi beaucoup de nos vies. Il s'agit de quelque chose qui nous tient à coeur, profondément. La majorité de l'équipe comprend cet effort, surtout à la lumière du fait que nous venons juste d'envoyer le jeu en certification et que chaque jour nous rapproche de manière visible de la commercialisation de ce projet dont nous voulons être fiers. C'est une des décision les plus difficiles que j'ai prises, mais tout le monde aura droit à une compensation pour chaque heure supplémentaire. Et comme ces dernières années, 10% des profits générés par la compagnie en 2020 seront distribués à travers l'équipe.Voilà donc pour la situation.]

Adam Kiciński, PDG de la société CD Projekt, avait prévenu en janvier dernier qu'il y aurait une période de travail plus intense pour les développeurs de Cyberpunk 2077 suite au premier report. Autrement dit, du crunch, pratique voyant les employés se soumettre à une surcharge d'heures supplémentaires. La sentence est tombée ce lundi.

À travers un e-mail envoyé aux équipes travaillant sur le jeu et transmis à Jason Schreier, qui l'a partagé sur le site de Bloomberg, Adam Badowski a expliqué que le studio entrait en surrégime, précisant que chacun devrait travailler un jour du week-end en plus.

J'endosse l'entière responsabilité de cette décision. Je sais que cela contredit ce que nous avons affirmé sur le crunch. Cela contredit ce que je pensais personnellement il y a quelque temps - que le crunch ne devrait pas être la réponse. Mais nous avons épuisé tous les moyens possibles pour traverser cette situation.

Le chef du studio joue la carte de la résignation pour imposer des heures et jours supplémentaires - qui seront fort heureusement rémunérés. "C'est comme ça et pas autrement", donc, pour que les délais soient respectés. Cyberpunk 2077 devait sortir en avril dernier avant d'être décalé à septembre pour finalement se caler pour le 19 novembre prochain. La crise sanitaire mondiale, orientant vers le télétravail n'est pas étrangère à la situation.

Reste que selon l'article, cela fait déjà un an que des membres du staff donnent de leurs nuits et week-ends. Tout cette pression sur des êtres humains est-elle raisonnable ? Un nouveau report ne pourrait-il pas être envisagé ? Quoi qu'il en soit, nous souhaitons bien du courage aux développeurs et à leurs familles et rappellerons que rien ne justifie que l'on mène des équipes à l'épuisement. Pas même un AAA hyper attendu.

La rédaction vous recommande

31 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (31)