1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Watch Dogs Legion : Impressions et gameplay inédit après 3 heures de jeu, prometteur ?

Watch Dogs Legion : Impressions et gameplay inédit après 3 heures de jeu, prometteur ?

Par Romain Mahut - publié le
×

En marge de l'E3 2020, nous avions pu prendre en main Watch Dogs Legion une première fois. Annonce du report de sa sortie mise à part, le jeu s'est depuis fait très discret. Lors de notre première session de jeu l'année dernière, la possibilité de recruter et d'incarner n'importe quel PNJ nous avait bien plu. Cette sensation est-elle toujours là ? C'est ce que nous allons voir.


À lire aussi : Hyper Scape : Nos conseils pour débuter sur le battle royale d'Ubisoft


Grâce à la magie du jeu en streaming, nous avons eu la possibilité de jouer pendant trois heures à Watch Dogs Legion, le troisième épisode de la série de hacking en monde ouvert d'Ubisoft. Avec ce troisième épisode, l'éditeur français a décidé de revoir sa copie à différents niveaux. Au revoir l'Amérique du Nord et bonjour Londres. Les scénaristes du jeu ont décidé de transporter les joueurs vers un avenir proche pour le moins pessimiste dans lequel les avancées technologiques servent à la surveillance d'une population prise en étau entre un régime autoritaire sans pitié et un crime organisé de plus en plus puissant.

DedSec, le collectif secret de hackers au coeur de l'intrigue des deux premiers Watch Dogs 2, s'est mué en véritable résistance face aux différentes forces qui nuisent à la qualité de vie des habitants de la capitale anglaise. Et comme ils ne s'opposent pas qu'aux dangereux criminels, mais aussi aux dirigeants véreux, les pirates servent de bouc émissaire et sont marqués comme ennemi public numéro un. C'est par ailleurs DedSec qui est présenté comme responsable d'une série d'attentats à l'explosif en plein Londres qui se trouve au coeur de l'intrigue de ce Watch Dogs Legion.

Recrutement inclusif

Bien évidemment, être présenté au public comme organisation terroriste ne facilite pas le processus de recrutement de DedSec, qui a pourtant sérieusement besoin de gonfler ses rangs. Ce recrutement est justement au coeur du concept et du gameplay derrière Watch Dogs Legion. Comme dans la démo à laquelle nous avons joué l'année dernière, le jeu permet toujours de recruter n'importe quel personnage croisé au cours de l'aventure.

De la jeune femme en train de boire un coup au pub du coin, au soldat ennemi, en passant par le grand père en train de se promener, tout le monde peut-être plus ou moins facilement convaincu de rejoindre DedSec. D'un joueur à l'autre, l'effectif de protagonistes accessibles sera différent. En effet, tout dépendra des choix et des préférences de chacun. Si le concept n'a pas changé depuis l'E3 2020, Ubisoft a malgré tout légèrement changé sa copie. Nous vous expliquons tout dans la vidéo d'impressions ci-dessus.

Niveau gameplay, Watch Dogs oblige, le piratage est toujours très présent et le joueur continue d'avoir accès aux gadgets et fonctionnalités habituelles (prise de contrôle des caméras, accès aux données personnelles de PNJ, ouverture ou fermeture de portails, activation de pièges, etc.). À cela, Ubisoft a ajouté la gestion des compétences spécifiques à chaque type de personnage. Histoire d'inciter les joueurs à faire des choix stratégiques dans leur processus de recrutement et dans leur manière d'envisager les missions, des avantages et des inconvénients sont liés aux différents londoniens pouvant être incarnés (en fonction de leur profession, leur statut social, leur équipement, etc.).

C'est vous qui voyez

Certains types d'uniformes permettront par exemple de se faire discret ou de rentrer sans difficulté dans des lieux spécifiques. Et histoire d'accentuer cette touche infiltration, les développeurs ont ajouté une action d'élimination directe des ennemis lorsque ces derniers n'ont pas vu le joueur approcher. Et pour ne pas créer d'alerte, ce dernier a la possibilité de dissimuler les corps des ennemis vaincus. Là encore, de plus amples explications se trouvent dans notre vidéo ci-dessus.

Pour ce qui est de la technique, Watch Dogs Legion est clairement un jeu cross-gen. Même si le titre bénéficiera selon ses développeurs du ray tracing sur les consoles de nouvelle génération, il a clairement été conçu avec les consoles actuelles en tête. Si le Londres mal en point imaginé par Ubisoft est plutôt bien modélisé, il ne faut pas s'attendre à se prendre une claque visuelle. Notre vidéo ci-dessus vous propose par ailleurs de découvrir des séquences de gameplay inédites capturées au cours de notre session de jeu.

À l'issu de ces trois heures de jeu, notre ressenti est toujours positif. La possibilité de recruter n'importe quel PNJ est une vraie bonne idée qui rajoute quelque chose à la formule. Reste maintenant à voir si cette bonne impression se maintiendra sur la totalité de l'aventure.

Comme révélé au cours de la conférence Ubisoft Forward, Watch Dogs Legion sortira sur PS4, Xbox One et PC le 29 octobre prochain. Les versions PS5, Xbox Series X et Stadia sortiront quant à elles à plus tard, et plus précisément le jour de leur lancement sur PS5 et Xbox Series X (le jeu bénéficiera du Smart Delivery sur Xbox Series X et de la mise à jour gratuite sur PS5).

Galerie photo Watch Dogs Legion - 6 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

2 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (2)