1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    In the Valley of Gods : Un designer de Valve explique sa version des faits

In the Valley of Gods : Un designer de Valve explique sa version des faits

Par Thomas Pillon - publié le
×

Il est des rumeurs que l'on préférerait ne jamais avoir à entendre, et au sein de la rédaction de Gameblog, le hiatus plus ou moins durable dans lequel semble plongé le prochain jeu de Campo Santo fait partie des plus tristes que nous ayons eu à relayer. Que s'est-il passé du côté de chez Valve ? Quelques langues commencent à se délier...


À voir aussi : TEST de Half-Life Alyx : La VR au Pays des Merveilles


L'attention des médias et des joueurs charmés par l'expérience Firewatch avait pour rappel été attisée par la disparition explicite d'In the Valley of Gods des biographies des artistes, designers et réalisateurs du jeu sur Twitter. Quelques jours plus tard, le co-fondateur de Campo Santo, Jake Rodkin, expliquait que l'équipe travaillait désormais sur d'autres projets pour le compte de son nouveau propriétaire, Valve, en particulier sur un certain Half-Life : Alyx, en précisant que leur jeu était "suspendu", et non "annulé". 

Aujourd'hui, le voile se lève en partie, alors que le site VG247 a pu s'entretenir avec le designer maison Robin Walker sur les conditions dans lesquelles tout ce déménagement s'est opéré

La situation est en réalité la même que pour tous les projets développés chez Valve, qui veut que lorsque quelqu'un a terminé de travailler sur sa partie, il va naturellement se demander sur quel projet il pourrait donner un coup de main. Les gens de Campo Santo n'ont pas été obligés de travailler sur autre chose, ils sont simplement allés ici ou là. Tous n'ont pas travaillé sur Half-Life : Alyx, certains sont partis dans d'autres services. 

Walker met en avant l'avancée du nouvel étendard de la réalité virtuelle comme particulièrement appétante pour les développeurs de chez Valve : le projet allait bel et bien voir le jour, et chacun était selon la version officielle très content de pouvoir donner un coup de main à sa finalisation. Sans indiquer s'il existe de bonnes raisons de croire au redémarrage d'In the Valley of Gods, Walker précise que la version rendue publique ne reflète pas exactement ce qui s'est effectivement déroulé en interne :

Les gens bougent au sein de l'entreprise, et travaillent sur d'autres projets, c'est ce qui est arrivé à Campo Santo. La version rendue publique ne reflète pas vraiment ce que nous avons vu en interne, ni leur propre version des faits. C'était quelque chose de naturel : les gens font profiter de leur savoir-faire, et choisissent les chantiers sur lesquels ils pourraient donner un coup de main.

Si tout ceci commence à sentir le sapin pour l'aventure égyptienne, rappelons que Rodkin estimait au mois de décembre qu'In the Valley of Gods était un projet sur lequel "des gens pourraient retravailler". Du coup, vous voulez bien croiser les doigts pour nous ? En vous r'merciant.

La rédaction vous recommande