1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Nintendo : Ce que peut faire Mario doit rester entre les mains des développeurs selon Miyamoto

Nintendo : Ce que peut faire Mario doit rester entre les mains des développeurs selon Miyamoto

Par Thomas Pillon - publié le
Image

En plus d'une centaine d'années d'existence, Nintendo en a évidemment vu de toutes les couleurs : des traditionnelles cartes hanafuda aux taxis, en passant par les jouets et les love hotels, le plus vieux constructeur japonais traîne pourtant sur la scène vidéoludique une image conservatrice qui ne lui rend pas toujours justice. 


À voir aussi : Shigeru Miyamoto est fait citoyen d'honneur de sa ville natale


Pourtant, la modernité semble de nouveau s'inviter à la table des négociations depuis déjà quelques années, puisqu'entre son arrivée sur le marché du jeu mobile, les parcs d'attraction ou (soupir) le long-métrage Super Mario, la célèbre firme de Kyoto multiplie les projets destinés à accroître sa visibilité

Le vénérable Shigeru Miyamoto n'identifiait-il d'ailleurs pas le géant Disney comme un adversaire imprenable ? Réinterrogé au succès de l'expansion des licences Nintendo durant l'assemblée générale des actionnaires de février 2020, l'intéressé a tenu à préciser sa pensée : 

Nous avons toujours travaillé dur pour créer de nouveaux types de jeu, mais Nintendo a longtemps été considéré comme faisant partie d'une course destinée à produire la meilleure console du marché. Récemment, j'ai l'impression que cette conversation sur la concurrence entre Nintendo et d'autres constructeurs fait de moins en moins parler.

Seuls les développeurs de chez Nintendo peuvent utiliser le personnage de Mario de façon optimale, et nous avons étroitement protégé nos droits afin de ne pas perdre cette liberté dans le développement de nos jeux. Notre position sur ce point ne changera pas, mais il y a une limite au nombre de consommateurs qui pourront découvrir Mario si leur point de contact est limité aux jeux vidéo.

Cela fait plusieurs années que nous avons commencé à réfléchir à des moyens propres permettant à un plus large public d'entrer en contact avec nos licences. Dans le cas des parcs à thème, les personnages de Nintendo ont d'abord été conçus et développés autour de la caractéristique de «l'interactivité», et nous l'avons considéré comme un principe directeur dans le cadre de notre collaboration avec Universal Parks & Resorts.

Le mortel créateur du père Mario entend donc bien garder la main sur le processus créatif qui consiste à définir ce que Mario peut et ne peut pas faire. Alors évidemment, ça parait un peu évident dit comme ça, mais combien de temps cette hiérarchie durera-t-elle ? Satoru Iwata n'étant plus des nôtres, qui peut affirmer que la diversification permettra à l'entreprise de prioriser le jeu vidéo ? 

Comment envisagez-vous l'avenir de l'entreprise Nintendo ? La diversification de ses activités pourrait-elle impacter la production de jeux vidéo ? Faites-nous part de vos avis éclairés dans les commentaires ci-dessous.

La rédaction vous recommande

4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)