1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Les jeux mobile qui ont généré le plus de recettes au Japon en 2019

Les jeux mobile qui ont généré le plus de recettes au Japon en 2019

Par Romain Mahut - publié le
×

Dès qu'il est question du marché et de l'industrie du jeu vidéo au Japon, le sujet du jeu mobile est totalement incontournable. Dans l'archipel nippon, les jeux sur smartphones et tablettes peuvent être de véritables mastodontes en termes de chiffres révélés. Il est donc intéressant de se pencher sur le cas des jeux qui fonctionnent le mieux au Japon.


À lire aussi : Tetris : La version mobile d'Electronic Arts tirera sa révérence au printemps


Le Dr. Serkan Toto, consultant fondateur de Kantan Games, a publié sur le site de sa société la liste des 10 jeux mobile qui ont généré le plus de recettes (en chiffre d'affaires brut) au Japon en 2019. Une fois n'est pas coutume, les grosses licences se sont partagées le gâteau. Et une seule (grosse) nouveauté a réussi à se faire une place dans ce Top 10. Voici la liste sans plus attendre :

  1. Fate/Grand Order (Sony) : 588 millions d'euros
  2. Monster Strike (Mixi) : 586 millions d'euros
  3. Puzzle & Dragons (GungHo Online) : 432 millions d'euros
  4. Knives Out (Netease) : 351 millions d'euros
  5. Dragon Ball Z Dokkan Battle (Bandai Namco Entertainment) : 249 millions d'euros
  6. Pokémon Go (Niantic) : 229 millions d'euros
  7. Powerful Pro Baseball (Konami) : 216 millions d'euros
  8. Granblue Fantasy (CyberAgent) : 200 millions d'euros
  9. Dragon Quest Walk (Square Enix) : 197 millions d'euros
  10. Disney Tsum Tsum (LINE) : 155 millions d'euros

Comme le souligne Serkan Toto, les deux premiers jeux du classement ont échangé leur place sur le classement de 2018 et ont tous les deux généré moins d'argent. Et même si l'écart entre le numéro et les autres est important, les jeux classés 3e et 4e ont quant à eux vu leurs revenus augmenter. 

De son côté, Pokémon GO a généré plus d'argent en 2019 qu'en 2018, ce qui contribue à montrer la longévité du jeu de Niantic. À noter également la belle performance de Dragon Quest Walk qui parvient à se hisser au Top 10 de l'année malgré une sortie le 12 septembre. Enfin, il est également à souligner que les recettes engrangées par ces dix jeux correspondent à environ un tiers de la totalité du marché du jeu vidéo mobile au Japon.

Il apparaît en tout cas difficile pour de nouveaux venus de se placer aux côtés des géants du domaine. Seule l'association à une licence très populaire comme Dragon Quest peut à première vue permettre à un titre inédit de bouleverser le classement. 

La rédaction vous recommande