1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Nintendo gagne un procès en appel, la sanction multipliée par 5

Nintendo gagne un procès en appel, la sanction multipliée par 5

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le
×

Chacun sait que Nintendo est très sensible à l'utilisation des personnages de ses licences, en particulier lorsqu'il s'agit de Mario. En 2017, une société proposant des visites de Tokyo en Kart avait été poursuivie en justice, car son concept ressemblait étrangement aux courses du plombier et de ses amis. L'appel s'est terminé, je jugement est rendu et ça va faire mal.


À lire aussi : Nintendo Switch, des ventes historiques en 2019 aux États-Unis


Il faut dire que les costumes proposés font tout de même facilement penser aux courses de Mario Kart. La Mari Mobility Development Co ou "Maricar" pour les intimes a tenté de se défendre. En vain.

Ayant perdu en première instance en 2018, Maricar a fait appel de la décision en arguant que s'il y avait bien des costumes et des Kartings, il n'était nullement question de costumes de Mario et autres personnages du jeu. Sauf qu'en quelques secondes, on trouve tout de même des costumes très proches des tenues originales. Difficile de nier l'origine de l'inspiration.

Depuis, ces costumes ont disparu et seuls subsistent les autres choix, qui eux aussi, émanent de la sphère manga/comics. Le service de location de kart a changé de nom et affiche clairement qu'il n'est pas affilié à Nintendo.

Reste à savoir s'ils pourront se remettre de l'amende infligée suite à l'appel. Ce n'est plus 10 millions de yens qu'ils devront débourser, mais 50. Soit environ 415.000€. Si vous aviez prévu de visiter Tokyo en kart, il va donc falloir vous dépêcher.

Pas sûr que le service survive à cette amende.

La rédaction vous recommande

5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)