>
>
GTA 6 : Remonté, le doubleur du héros de San Andreas insulte copieusement Rockstar Games

GTA 6 : Remonté, le doubleur du héros de San Andreas insulte copieusement Rockstar Games

Par Romain Mahut - publié le
Image

Nous vous indiquions hier que le comédien qui a prêté sa voix à Carl "CJ" Johnson, dans Grand Theft Auto : San Andreas, a vivement rejeté les rumeurs qui affirmaient que son personnage serait de retour dans GTA 6. Relancé à ce sujet, l'artiste en a remis une couche. Et il n'a clairement pas pris de pincettes.


À lire aussi : GTA 6 évoqué sur le CV d'un artiste de GTA 5 et Red Dead Redemption 2


Le rappeur/comédien américain Chris "Young Maylay" Bellard, plus connu pour avoir incarné CJ dans GTA : San Andreas, s'est à nouveau exprimé au sujet de Rockstar Games sur les réseaux sociaux. Les deux partis ne sont visiblement pas en bons termes. À en croire les déclarations pour le moins vulgaires de l'artiste, le désaccord entre eux semble d'ordre financier :

J'allais péter la gueule du mec qui a joué Niko Bellic pour avoir dit du mal de Rockstar Games. Mais pour quelle raison j'aurais fait ça finalement ? Il a exposé la vérité. Je ne travaillerai plus JAMAIS pour Rockstar Games, sauf s'ils mettent plusieurs millions (de dollars) dans ma poche. Ces enculés de baltringues soutiennent probablement Donald Trump.

Je ne veux pas manquer de respect à Dan Houser DU TOUT mais Rockstar Games peut bouffer des bites de fumeurs de crack. Je ne fais rien avec eux donc laissez ces rumeurs mourir. Ce sont des enculés de voleurs de culture de Londres qui font des MILLIARDS en exploitant des négros de Los Angeles et nous ne recevons même pas 10% de ça...

Pour rappel, Michael Hollick, le doubleur de Niko Bellic dans Grand Theft Auto IV, avait ouvertement déclaré être mécontent de la manière dont il avait été traité par Rockstar Games. Payé 100.000 dollars sur 15 mois lors du développement de GTA IV, le comédien avait ensuite affirmé qu'il n'avait aucune idée de la popularité de GTA lorsqu'il a accepté ce contrat. Le comédien a donc tenté de négocier avec Rockstar Games de nouvelles modalités de paiement, proposition qui a été totalement rejetée par l'éditeur américain.

Contrairement aux comédiens de cinéma ou de télévision, les doubleurs de jeux vidéo ne touchent pas de revenus résiduels liés aux ventes d'un jeu. Si GTA IV avait été un film par exemple, Michael Hollick aurait gagné bien plus que 100.000 dollars. Chris Bellard souligne donc dans ses tirades que son confrère n'a fait que dire la vérité.

Il ne faut donc clairement pas s'attendre à entendre Chris Bellard dans Grand Theft Auto VI. Pour rappel, ce dernier n'a à ce jour pas été annoncé par Rockstar Games.

La rédaction vous recommande

20 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (20)