>
>
Capcom : Les ambassadeurs Resident Evil invités à essayer un projet non-annoncé

Capcom : Les ambassadeurs Resident Evil invités à essayer un projet non-annoncé

Par Gianni Molinaro - publié le
Image

Comme vous le savez déjà probablement, il existe pour les gros fans de Resident Evil un programme intelligemment baptisé Resident Evil Ambassadors. Grâce à celui-ci, des privilégiés sont conviés à des avant-première. L'une d'elle commence à se mettre en place. Sauf qu'on ne sait guère de quoi il s'agit.


À voir aussi : Resident Evil 3 sortira vite, et il y aurait une bonne raison


C'est un e-mail reçu tout récemment par un Resident Evil Ambassador qui a été partagé sur reddit, en toute décontraction. Celui-ci est signé Tsuyoshi Otani, producteur en charge du programme, qui exprime sa déception par rapport au fait que Resident Evil 2 n'ait pas reçu de prix lors des Game Awards, espérant que le remake du troisième épisode, lui, y parviendra, et félicitant Sekiro : Shadows Die Twice au passage.

La missive numérique fait état de la mise en place d'un système de rang pour les ambassadeurs et embraye sur une nouvelle inattendue :

Aussi, pour nos ambassadeurs, nous avons des invitations pour une session d'essai d'un titre non-annoncé, avec des places prioritaires pour l'événement.

Un jeu inconnu, à essayer à une date et à un lieu inconnu. Très intéressant. Étant donné que l'on est supposé rester dans l'univers du survival horror made in Capcom, il va se soi que l'on songera tout d'abord à Resident Evil 8.

Mais pourquoi pas, après un dépôt de marque récent (Dino Crisis : Capcom (re)dépose la marque au Japon, tous les espoirs sont permis), une version elle aussi modernisé de Dino Crisis, titre ayant repris les codes de Resident Evil et remplacé les zombies par des dinosaures ?

Les étoiles sont alignées. Reste qu'on gardera d'abord un oeil sur le fan project en cours de conception chez la team Arklay (Dino Crisis : Le remake de fans sous Unreal Engine avance, nouveau trailer de l'angoisse). Tiens, ce midi, je pense que je vais me commander une Regina, on sait jamais.

[Via]

La rédaction vous recommande