>
>
Rainbow Six Siege : Ubisoft poursuit en justice les créateurs du logiciel de triche MizuSoft

Rainbow Six Siege : Ubisoft poursuit en justice les créateurs du logiciel de triche MizuSoft

Par Eva Martinello - publié le
×

Ubisoft, l'éditeur de Rainbow Six Siege, a poursuivi en justice 10 développeurs derrière le logiciel de triche discret MizuSoft sur son FPS. L'éditeur demande l'arrêt du service et des dommages-intérêts.


À voir aussi : Rainbow Six Siege : L'événement de Halloween est arrivé 


L'efficacité particulière du logiciel de triche MizuSoft était qu'il était difficile à détecter par les développeurs. Il permettait aux joueurs de voir les personnages, objets et autres informations à travers les murs, ce qui leur donnait un avantage conséquent en jeu. Il permettait aussi d'annuler le recul des armes, ce qui améliorait drastiquement la précision des tirs. Son efficacité était à la mesure de son prix : les joueurs devaient payer un abonnement mensuel de 77$ (~70€), ou quotidien de 13$ pour l'utiliser.

Ubisoft s'avère de plus en plus sévère contre les tricheurs sur son jeu compétitif Rainbow Six Siege, car les conséquences de la triche peuvent être importantes dans la scène compétitive. En 2018, des milliers de joueurs ont été bannis pour cause de triche et les développeurs ont amélioré la détection automatique des logiciels de triche.

Si Ubisoft remporte l'action en justice, les créateurs du logiciel de triche pourraient avoir à débourser plus de 25 000$ de dommages-intérêts par utilisateur, en plus de rembourser tous les profits qu'ils auraient gagné avec ce service. Selon Ubisoft, l'un des créateurs aurait remporté des centaines de milliers de dollars.

Le site web de MizuSoft n'est plus accessible et sa description écrit (ou écrivait) : "Ce service prendra fin le 24 Octobre 2019".

La rédaction vous recommande

3 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (3)