>
>
Rainbow Six Siege : Ubisoft veut développer la compétition en France avec de nouveaux tournois

Rainbow Six Siege : Ubisoft veut développer la compétition en France avec de nouveaux tournois

Par Eva Martinello - publié le
×

Ce 9 septembre, l'éditeur de Rainbow Six Siege, Ubisoft, a annoncé son circuit compétitif en France jusqu'en été 2020. Il y aura 4 compétitions : la 6 French League, 6 French Challengers, 6 Student Trophy et enfin, l'Open Cup. Toutes les infos ici.


À voir aussi : Rainbow Six Siege : Nouveaux changements d'équilibrage, le temps de désamorçage augmenté 


Maintenant que l'eSport prend de plus en plus d'ampleur, les éditeurs veulent faire de leur jeu compétitif une scène compétitive qui durera sur le long-terme. Et cela passe par le développement de la pratique au niveau local, loin des légendes mondiales, où l'activité est la plus forte.

Riot Games a pris cette démarche en premier sur League of Legends, en établissant une structure de compétitions amatrices et professionnelles à l'échelle française. Désormais, Ubisoft lui emboîte le pas en investissant pour développer la compétition française.

Quatre compétitions françaises officielles

Le plus haut niveau de ces compétitions nationales est la 6 French League. Elle a déjà commencé le 19 juin et se terminera à la Paris Games Week, en octobre prochain. Parmi les participants, on compte des joueurs fançais qui sont aussi qualifiés en Pro League, donc le plus haut niveau européen, comme Giants Gaming, qui a d'ailleurs la première place du classement.

Le niveau juste au-dessous, qui permettra une relégation des équipes les moins performantes de la 6 French league, est la 6 French Challengers. Cette compétition se lancera après la fin de la 6 French League, jusqu'en janvier où les meilleures équipes pourront tenter leur chance pour prendre la place des moins bonnes équipes de la 6 French League. Cette compétition est ouverte à tous, sur tournois qualificatifs.

La Paris Games Week accueillera un autre tournoi cette année : le 6 Student Trophy, qui affrontera des équipes d'étudiants pendant deux mois avec une finale sur scène, dans le Hall eSport de la convention française.

Et pour terminer, une autre compétition qui se déroulera en mars et avril a été révélée : l'Open Cup. Le principe est d'offrir, là encore, une chance à tous avec des inscriptions ouvertes au tournoi et 20 000€ de cashprize à la clé. Au vu des dates annoncées, on peut espérer des playoffs dans une LAN française (comme la Gamers Assembly ?).

Avec ce programme tracé jusqu'en été 2020, la scène française aura de quoi faire. Les joueurs auront de multiples chances de faire leurs preuves et se faire repérer par des recruteurs, alors que les fans du jeu auront une pléthore de choix de tournois à suivre.

La rédaction vous recommande