>
>
Telltale revient d'entre les morts, premières infos

Telltale revient d'entre les morts, premières infos

Par Gianni Molinaro - publié le
Image

Disparu voilà un peu moins d'un an dans des conditions discutables, le studio à l'origine de The Walking Dead et d'une foule de jeux narratifs à la qualité variable est en phase de réanimation.


À voir aussi : TEST de Life is Strange 2 Episode 4 : Garder la foi


On ne peut pas dire qu'on l'avait vu venir. Telltale Games, qui avait mis la clé sous la porte en octobre 2018 à une vitesse qui n'avait même pas laissé le temps à ses employés de se retourner, va redémarrer, après un rachat par le groupe LCG Entertainment.

Le communiqué officiel explique que ce sont les vétérans Jamie Ottillie (Cyber Race, Dark Seed...) et Brian Waddle (ex-Havok), qui ont mené cette acquisition, avec l'aide d'investisseurs tels que Lyle Hall (ancien de Westwood Studio, THQ, Crystal Dynamics), Chris Kingsley (Rebellion) ou encore l'ancien patron de DICE, Tobias Sjögren. Les bureaux seront installés à Malibu, avec une antenne à Corte Madera, et l'on apprend que des membres clés de la société d'origine ont été rappelés, en freelance avec à l'horizon des postes fixes, par ce nouveau Telltale.

Côté développement, il semble assuré, comme l'a appris Polygon, que les droits de The Wolf Among Us et Batman, tout comme Puzzle Agent, sont assurés. D'autres licences pourraient également revenir. Plus d'informations seront partagées dans les semaines à venir.

Ottilie, PDG, ajoute :

Nous sommes encore en train d'évaluer la situation mais nous voulons clairement continuer certaines de ces histoires.

The Walking Dead, série qui a mis la société fondée originellement en 2004 sur le devant de la scène, restera dans l'escarcelle de Skybound, et, en ce qui concerne, l'adaptation de Stranger Things qui avait été annoncée l'an passé, Netflix a simplement récupéré les droits.

Les jeux qui seront développés devraient garder le format épisodique, mais à un rythme de parution peut-être plus soutenu, pour satisfaire les pratiquants du binge watching. Si cela nous permet de revoir Bigby Wolf sans épuiser des employés managés avec le cul, tout est OK.

La rédaction vous recommande

6 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (6)