>
>
TEST du clavier Mad Catz Strike 4 : Un clavier en demi-teinte

TEST du clavier Mad Catz Strike 4 : Un clavier en demi-teinte

Par Camille Allard - publié le
Image

Après une faillite et après avoir perdu quelques plumes dans l'histoire, Mad Catz est de retour sur la scène du hardware avec de nouveaux périphériques dont le clavier baptisé Strike 4 que nous avons pu tester pendant plusieurs semaines pour le découvrir sous toutes les coutures.

Le Strike 4 est un  clavier mécanique assez massif d'aspect qui respire la solidité. Il propose notamment une dalle qui fait penser à de l'aluminium sur le dessus. Non seulement cela permet d'apporter du contraste avec le reste du châssis en plastique mais ça offre aussi une belle sensation de solidité à l'ensemble. Le clavier mesure 463 mm x 42 mm x 156 mm pour un peu moins de 1,5 kg, ce n'est donc pas un poids plume. Pour autant Mad Catz a fait le pari de proposer certaines touches comme la touche "entrée" en format "minimale". Si ce n'est pas un gros problème en soi, pour de la bureautique ça peut poser quelques soucis et il faut un certain temps d'adaptation.

Classique à tous points de vue

Avec sa sobriété globale on n'entre pas dans la catégorie "gaming kitsch" à l'image de certaines souris du constructeur. Le clavier propose évidemment un système RGB complet pour illuminer votre périphérique  mais rien de vraiment tape-à-l'oeil et c'est tant mieux. En fait à bien des niveaux le clavier fait dans la simplicité. Le design est certes sobre et agréable à l'oeil, mais on ne rentre pas non plus dans l'élégance pure et raffinée. Coté caractéristiques il n'y a par exemple rien de neuf coté multimédia, même pas un bouton de réglage du volume. On se contente de ce que fait un simple clavier de bureau. Et pour le prix de 120 euros c'est tout de même dommage. Surtout qu'un véritable bouton/réglette volume a vraiment un gros intérêt en jeu, surtout quand on utilise un logiciel tiers comme TeamSpeak/Discord pour gérer un chat vocal.

Le strict minimum

D'autant que le logiciel pour customiser l'ensemble se contente du minimum syndical. Ergonomie aux fraises digne d'un logiciel du début des années 2000, très peu de fonctionnalités si ce n'est le RGB et les macros. Mécanique oblige, le clavier n'est pas vraiment silencieux, ni trop bruyant pour ce modèle-ci sauf pour une seule et unique touche : la barre espace qui est assez problématique. Elle émet en effet un bruit "sourd". Soulignons tout de même que lors de son arrivée à la rédaction, la dite touche avait visiblement reçu un choc durant le transport, ce qui est peut-être lié. D'ailleurs une partie de l'attache de part et d'autre du switch reste bloquée sur la touche "espace" alors que celle-ci devrait se positionner au niveau du clavier. Heureusement la qualité des Switch Cherry MX RED rattrape le coup  et nous fait vite oublier ce souci avec un très bon retour de touche, parfait pour le jeu et la bureautique. 

x x x x x
    EN RÉSUMÉ    
   

UN CLAVIER TROP CLASSIQUE POUR JUSTIFIER SON PRIX

Ce Strike 4 n'est pas un mauvais clavier mais pour 120 euros vous pouvez (hélas pour Mad Catz) trouver mieux sur le marché. Design peut-être un poil trop classique, logiciel à la ramasse, peu de fonctionnalités multimédias... C'est dommage car pour le retour de la marque (encore trop présent dans les esprits), il faudrait sans aucun doute un peu de fraîcheur dans les périphériques.

   
x x x x x x x
     ON A AIMÉ :    ON N'A PAS AIMÉ :    
   
  • Sobriété.
  • Bon retour des touches.
  • Robustesse.
 
  • Prix au regard de la proposition.
  • Logiciel aux fraises.
   
x x x x x
    FICHE TECHNIQUE :    
   
  • Prix : 120 euros
  • Dimension : 463 mm x 42 mm x 156 mm
  • Poids : 1,5 kg
  • Où acheter ? : Amazon
   
         

Galerie photo - 3 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande