>
>
Diablo Immortal : Le président de Blizzard revient sur l'accueil glacial réservé par les fans

Diablo Immortal : Le président de Blizzard revient sur l'accueil glacial réservé par les fans

Par Gianni Molinaro - publié le
×

Début novembre 2018, la BlizzCon prenait ses quartiers à Anaheim, en Californie. Ce qui était censé être une fête a tourné à la douche froide pour certains fans de Diablo, qui n'ont pas vraiment reçu l'annonce de Diablo Immortal, épisode mobile, avec bienveillance. Quelques mois plus tard, la patron de Blizzard est revenu sur la controverse. 


À voir aussi : AMD : Les cartes graphiques Navi seraient annoncées lundi 27 mai


Ils voulaient Diablo IV. On leur a donné Diablo Immortal. Et la réaction n'a pas été tendre, à l'image d'un fan présent durant la conférence de la Blizzcon demandant le plus sérieusement du monde s'il ne s'agissait pas d'un poisson d'avril. Des remarques incendiaires, une pétition... Cela a fait cogiter Blizzard.

Plutôt que d'effacer les commentaires et faire comme si tout allait bien, J. Allan Brack, son président, a décidé de parler. C'est à nos confrères d'IGN qu'il s'est ouvert concernant les réactions hostiles à l'encontre de ce volet mobile principalement adressé au marché chinois. Pour lui, le studio a tiré de nombreux enseignements.

Je pense que nous avons échoué à exprimer que nous sommes une compagnie dédiée au jeu sur PC et que nous continuerons de l'être.

Sur le fait que Blizzard semble de plus en plus attiré par les consoles, il explique :

Nous avons commencé notre voyage il y a longtemps en tant que studio sur consoles puis nous avons été sur PC. Ces dernières années, nous avons amené Diablo III sur consoles, ainsi qu'Overwatch, sans oublier que Diablo III est sorti sur Switch. C'était une bonne chose, de nombreux joueurs ont accroché. Mais il est certain que nos racines sont sur PC, nous sommes une forte compagnie de jeux PC et cela ne changera pas.

Il y a une tendance à laquelle nous devons nous intéresser ou alors nous n'avons pas su démontrer que Diablo Immortal est un truc cool que nous pensons pouvoir faire. Nous pensons que nous pouvons amener certaines de nos licences sur mobiles et en faire de bonnes expérience avec le sceau de qualité Blizzard. Cela ne signifie pas que nous abandonnons l'idée de concevoir des jeux PC et consoles comme par le passé. C'est peut-être la plus grande leçon à tirer : il ne fallait pas mettre trop l'accent sur Immortal et tout considérer comme acquis.

De quoi rassurer les mordus des jeux Blizzard qu'il ne faut pas craindre la diversification et qu'avoir fait un événement central d'un titre mobile ne risque pas d'entamer la volonté de Blizzard de rester un développeur PC.

D'ailleurs, on sait déjà que d'autres de leur licences arriveront sur smartphones et tablettes. Puissent leurs annonces bénéficier d'un peu plus de clémence...

La rédaction vous recommande

8 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (8)