>
>
Death Stranding : Hideo Kojima évoque une nouvelle mécanique bien étrange

Death Stranding : Hideo Kojima évoque une nouvelle mécanique bien étrange

Par Thomas Pillon - publié le
×

Jamais bégueule lorsqu'il s'agit de pointer sa paire de lunettes lors d'un événement plus ou moins consacré au septième art, le maître du teasing Hideo Kojima n'avait pas manqué de faire savoir à ceux qui voulait l'entendre et à tous les autres qu'il serait présent au festival du film de Tribeca


À voir aussi : TEST de Days Gone : Une balade pas si tranquille


Chose promise, chose due : le médiatique réalisateur de Death Stranding s'est livré à l'exercice de la (mise en) scène, comme nous le rapportent nos confrères de Games Radar.

Kojima n'a pas manqué de nous rappeler une nouvelle fois à quel point la notion de lien sera déterminante, ou à quel point l'acteur Norman Reedus a contribué à transformer Sam, son personnage dans le jeu :

Death Stranding est un jeu d'action en monde ouvert, mais il propose quelque chose de vraiment nouveau. Il se passe tellement de choses dans le monde réel - en Amérique, en Europe - tout est en fait connecté à Internet, mais d'une certaine façon, nous ne sommes plus connectés au monde réel

Kojima passera-t-il par l'intermédiaire de l'écran pour reconnecter entre eux les joueurs du monde entier ? Laissons-le poursuivre : 

Je m'en sers comme d'une métaphore dans le jeu. Le joueur devra reconnecter le monde réel. Vous êtes très seul, il y a la solitude, mais vous essayez de vous connecter, "connexion" est vraiment le mot-clé.

Toujours intéressé par l'aspect méta de son oeuvre, le créateur de la série Metal Gear n'a pas manqué de faire tomber le brouillard sur les spectateurs de cette prise de parole, en dévoilant une nouvelle fonctionnalité dont le principe reste aussi nébuleux que veut bien le décrire Kojima : 

Une dernière chose: je ne peux pas dire où, mais si vous allez à un certain endroit, vous ne contrôlerez pas Norman ou Sam, mais simplement une caméra. Vous verrez Sam, le personnage de Sam incarné par Norman, et vous-même. Vous pouvez déplacer la caméra pour voir autour de vous, et quand vous le regardez, il pourra par exemple vous faire un clin d'oeil. Quand vous irez dans cette zone spéciale, vous adorerez certainement Norman. Vous en serez fan.

Nous laisserons les docteur ès linguistique et analystes du champ lexical décortiquer cette machine à teaser qu'est devenu le poto de Geoff Keighley, tant la tâche s'avère encore plus compliquée qu'à l'accoutumée, c'est dire. 

Death Stranding est prévu pour sortir quelque part entre maintenant et la fin des temps, sur PlayStation 4.

La rédaction vous recommande