>
>
PS5 : 8K, SSD, ray tracing, rétrocompatibilité, PSVR, les premières infos officielles

PS5 : 8K, SSD, ray tracing, rétrocompatibilité, PSVR, les premières infos officielles

Par Romain Mahut - publié le
Image

Le fait que Sony ait décidé de ne pas participer à l'E3 2019 ne l'empêche pas de faire des révélations tonitruantes. À la surprise générale, le constructeur japonais vient en effet de révéler les toutes premières infos officielles sur celle que l'on appelle déjà la PS5. Et, comme on dit dans le jargon, il y a du biscuit.


À lire aussi : Deux nouveaux brevets de Sony liés au PlayStation VR découverts


Le site américain Wired a obtenu l'exclusivité des tous premiers détails au sujet de la PlayStation 5. Wired a en effet pu se rendre dans les locaux californiens de PlayStation où il a obtenu de Mark Cerny, l'architecte de la PS4 et de la PS5, les toutes premières informations au sujet de cette dernière.

D'après le créateur de Knack, cette nouvelle console, qu'il refuse de nommer explicitement "PlayStation 5," permettra des "changements fondamentaux vis-à-vis de ce que peuvent être les jeux."

Nous vous proposons ci-dessous les informations principales contenues dans l'article du site américain :

  • La PS5 ne sortira pas en 2019, plusieurs studios travaillent déjà dessus et Sony a récemment accéléré le déploiement des kits de développement. 
  • La console aura un processeur AMD Ryzen de troisième génération (processeur qui sera mis en vente sur PC cette année). Ce processeur aura 8 coeurs 7nm Zen 2.
  • La carte graphique sera une variante customisée de la Navi de Radeon. 
  • La console sera compatible avec le ray tracing.
  • La puce d'AMD évoquée ci-dessous disposera d'une pièce customisée rendant la console compatible avec l'audio 3D. Cette dernière ne nécessitera pas que l'utilisateur possède du matériel supplémentaire. Même si les joueurs pourront en profiter sur les enceintes de leur télé, l'expérience optimale sera obtenue via un casque.
  • La PS5 sera compatible avec le PlayStation VR actuel. Mark Cerny confirme de plus que la réalité virtuelle est "très importante" pour Sony (il n'a pas voulu répondre à une question concernant la sortie d'un nouveau casque).
  • La PS5 sera rétrocompatible avec les jeux PS4 car son architecture est en partie basée sur celle de cette dernière.
  • La PS5 disposera d'un disque dur SSD. Pour les besoins d'une démonstration des effets de ce disque dur SSD, Cerny a comparé un temps de chargement lié au "fast travel" dans Marvel's Spider-Man sur PS4 Pro et sur un kit de développement "low-speed" PS5. Ce chargement passe de 15 secondes sur PS4 Pro à 0.8 secondes sur le kit PS5.
  • Mark Cerny affirme que la PS5 sera compatible avec la 8K.
  • La PS5 aura un lecteur physique. Il n'est donc pas question d'une console 100% jeu dématérialisé.
  • Plusieurs jeux sortiront à la fois sur PS4 et PS5. Sony n'a pas voulu dire si Death Stranding fera partie de ces titres cross-gen.
  • Sony est resté flou quant à l'utilisation qu'il compte faire du cloud. Mark Cerny a cependant affirmé que Sony faisait partie des "pionniers du cloud" et que la vision de sa société à ce sujet deviendra plus clair à l'approche du lancement de la console.

Sans surprise, le prix de cette nouvelle PlayStation n'a pas été évoqué. Il s'agit cependant du premier temps de communication de Sony au sujet de sa nouvelle console. Il aura très certainement de nombreuses occasions d'en reparler.

Que pensez-vous de ces premières informations officielles au sujet de la PS5 ? Vous font-elles envie ? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous.

La rédaction vous recommande

114 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (114)