>
>
Sony revient sur les raisons de son absence de l'E3 2019

Sony revient sur les raisons de son absence de l'E3 2019

Par Romain Mahut - publié le
Image

Il y a plusieurs mois, Sony a annoncé, à la surprise générale, son intention de ne pas prendre part à l'E3 2019. Comme le veut la coutume, de nombreuses théories ont rapidement tenté de justifier cette absence pour le moins remarquée (pas assez de jeux à présenter, coûts trop élevés, etc.). Même si des mois ont passé depuis cette annonce, le sujet interpelle toujours autant. Cette fois, au tour du principal intéressé de revenir dessus.


À lire aussi : Twitch a cartonné durant l'E3 2018, les chiffres


Le site américain CNET a récemment pu s'entretenir avec Shawn Layden, le président des Sony Interactive Entertainment Worldwide Studios. Au cours de cette interview, le journaliste est revenu sur la décision de Sony de ne pas prendre part à l'E3 de cette année.

D'après le ponte du constructeur japonais, le célèbre salon californien a perdu sa raison d'être au fil du temps :

Quand nous avons décidé de sortir les jeux du CES en 1995 à l'époque de la PlayStation, l'E3 était utile pour deux groupes de personnes : les revendeurs et les journalistes.

Les revendeurs arrivaient et vous rencontriez des gens qui vous disaient "je travaille pour Sears (une chaîne de magasins américaine, ndlr) et je m'occupe de Hot Wheels, Barbie, les VHS et les jeux vidéo. Que proposez-vous ?" La partie éducative (au sens éduquer les revendeurs sur l'offre de PlayStation, ndlr) était énorme.

Et en plus de ça vous aviez les journalistes qui avaient des magazines avec des délais de parution spécifiques et des batailles pour obtenir des places sur la couverture. Et Internet n'existait pas encore vraiment (au sens médiatique, ndlr). Un salon professionnel à cette époque de l'année pour cette industrie naissante était exactement ce que nous avions besoin de créer.

Nous disposons désormais d'un événement en février appelé Destination PlayStation. Nous y faisons venir tous les revendeurs et nos partenaires tiers afin de leur expliquer notre stratégie pour l'année. Ils prennent leurs décisions d'achat en février. Le mois de juin est désormais trop tard dans l'année pour avoir des discussions au sujet de Noël avec les revendeurs.

Donc la partie rencontre avec les revendeurs de l'E3 a vraiment diminué. Et Internet et le fait qu'il y ait des news 24h sur 24h et 7 jours sur 7 font que l'E3 a perdu de son impact pour les journalistes également.

Le salon professionnel est donc devenu un salon professionnel avec peu d'activité professionnelle. Le monde a changé et l'E3 n'a pas nécessairement changé en même temps que lui.

De plus, notre décision de proposer moins de jeux, mais de plus gros jeux, sur des périodes de temps plus longues, fait que nous en sommes arrivés à un point qui faisait que juin 2019 n'est pas le moment pour nous d'avoir de nouvelles choses à dire. Et nous pensons que si nous sonnons la cloche et que nous faisons venir les gens en force ici, les gens vont se dire "oh ils vont nous montrer quelque chose (de nouveau)."

Nous avançons actuellement dans les discussions au sujet des moyens de transformer l'E3 afin qu'il soit plus pertinent. Pouvons-nous transformer l'E3 en un festival du jeu vidéo où nous ne nous réunissons pas uniquement pour lâcher la nouvelle bombe ? Ne peut-il pas simplement être une célébration des jeux vidéo avec des panels au cours desquels nous rapprochons les développeurs des fans ? 

D'après Shawn Layden, l'E3 devrait "probablement" emprunter le même chemin que le Comic-Con afin de rester d'actualité. Le représentant de Sony essaie logiquement de justifier la décision de sa société comme il le peut. Il semblerait en revanche qu'il sous-estime clairement l'intérêt que conserve l'E3 pour la presse.

Le buzz que l'E3 peut générer est encore conséquent (et l'arrivée du grand public parmi les visiteurs contribue à générer du bruit supplémentaire), et Sony en a encore profité pas plus tard que l'année dernière avec sa présentation de The Last of Us Part II. Il apparaît donc que la principale raison de Sony de ne pas participer à l'E3 2019 est liée au faible nombre de titres qu'il aurait eu à présenter cette année.

Que pensez-vous des déclarations de Shawn Layden au sujet de l'E3 ? Le salon a-t-il perdu de son intérêt selon vous ? Ou reste-t-il un moment immanquable de l'année ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous.

La rédaction vous recommande

21 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (21)