>
>
Les objectifs de vente de Switch n'ont pas été atteints, le président de Nintendo l'explique

Les objectifs de vente de Switch n'ont pas été atteints, le président de Nintendo l'explique

Par Romain Mahut - publié le
Image

Au début de l'année fiscale en cours (avril 2018-mars 2019), Nintendo voyait les choses en grand pour la Switch. Et si la console hybride a réalisé une très bonne fin d'année calendaire, les premiers mois de l'année fiscale n'ont quant à eux pas été aussi porteurs que ce que l'espérait le groupe japonais. C'est pourquoi il a dû revoir à la baisse de plusieurs millions ses prédictions initiales pour les ventes de Switch. 


À lire aussi : RAGE 2 sur Switch ? id Software aimerait bien, mais il y a un "mais"...


Comme ils le font régulièrement, les dirigeants de Nintendo ont récemment pris part à une session de questions-réponses avec les investisseurs organisée à la suite de l'annonce des derniers résultats financiers de Nintendo.

Le constructeur japonais ayant fait passer ses prévisions de ventes de Switch pour l'année fiscale en cours de 20 à 17 millions, il a logiquement été interrogé à ce sujet.

Shuntaro Furukawa, le président de Nintendo, explique pourquoi, selon lui, la Switch ne s'est pas vendue autant que sa société l'espérait en début d'année fiscale :

Notre évaluation du marché actuel nous indique que nos efforts pour communiquer pleinement l'intérêt du hardware et du software de la Nintendo Switch au nombre de nouveaux consommateurs que nous souhaitions initialement atteindre ont été insuffisants. Bien que nous nous attendions à ce que sortir des titres pendant la période des fêtes de fin d'année aide à favoriser les ventes de consoles, l'augmentation des ventes d'une année sur l'autre pendant la première moitié de l'année fiscale (d'avril à septembre) n'a quant à elle pas été suffisamment importante. Ce qui a eu un impact sur la révision récente des prévisions de ventes de consoles. 

Si les ventes de Switch pendant les six premiers mois de l'année fiscale en cours ont été supérieures à celles sur la même période un an plus tôt, l'augmentation n'a pas été suffisamment importante pour permettre à Nintendo d'atteindre le chiffre évoqué dans ses prédictions.

Shuntaro Furukawa explique cependant que Nintendo veut, logiquement, vendre encore plus de Switch et de jeux l'année durant la prochaine année fiscale.

Et pour y parvenir, Nintendo souhaite "enrichir davantage le lineup de jeux" et mieux communiquer l'intérêt de la console aux consommateurs. Même si les joueurs savent déjà que Nintendo va sortir le premier "gros" RPG Pokémon sur Switch cette année, et que certains autres titres prévus pour 2019 sont connus, le constructeur nippon n'a pas encore révélé l'intégralité de ses plans pour la prochaine année fiscale.

Difficile donc d'émettre un avis sur les perspectives de la Switch pour l'année à venir. 

La rédaction vous recommande

18 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (18)