>
>
Weedcraft Inc : On a fait tourner la "beuhta" et l'effet est là

Weedcraft Inc : On a fait tourner la "beuhta" et l'effet est là

Par Julien Inverno - publié le

Depuis quand un jeu vidéo, au-delà des problèmes désormais récurrents à propos des loot boxes, des micro-transactions ou des DLC, n'a-t-il pas fait polémique autour de son sujet ? Aucun doute qu'en proposant un jeu de gestion avec comme thématique le business, légal ou non, du cannabis, Weedcraft Inc devrait faire parler de lui. En bien on l'espère parce qu'après avoir essayé la version bêta de ce titre développé par les polonais de Vile Monarch et édité par Devolver Digital, c'est désormais parfaitement détendus que nous attendons la version finale, en avril sur PC.

Car en effet, Weedcraft Inc n'enfume pas le joueur avec la seule subversivité de son sujet mais propose un jeu de gestion vite prenant, où les facteurs de production d'une herbe de qualité, d'espèces différentes, pour des consommateurs aux besoins et aux goûts divers, seront tout autant de points à prendre en compte pour rendre florissant son business.

Entrepreneurs en herbe

Dans les deux premières campagnes proposées, c'est du mauvais côté de la loi que les affaires démarrent. Avec d'une part un étudiant prometteur qui suite au décès de son père est obligé d'abandonner la fac et va se lancer avec son glandeur de frangin dans la production et la vente de cannabis à Flint, dans le Michigan, la ville la plus pauvre des États-Unis en 2017. Il faudra ainsi démarrer avec quelques mètres carrés, une ampoule qui clignote, un peu de terreau, quelques graines et quelques pots. De l'autre, un détenu fraîchement libéré qui cherche à se refaire à Denver, au Colorado, l'un des premiers états aux USA à avoir autorisé la production, la vente et la consommation de cannabis, faisant du même coup des dealers, pour ceux qui n'étaient pas derrière les barreaux, des entrepreneurs. Dans les deux cas, on s'aperçoit bien vite que le commerce de la fumette, c'est du boulot !

Fumeurs, pas fumistes

En effet, si la base du commerce sera de cultiver ses plants, en les arrosant et en les coupant comme il faut (avec un bon timing dans le relâchement du clic de souris), il faudra aussi veiller à leur offrir luminosité et température idéale, ainsi que des terreaux et des nutriments adaptés et de qualité afin de produire une herbe de meilleure catégorie, plus chère à la vente et permettant de toucher d'autres strates de consommateurs. D'ailleurs pour fournir ses clients, qu'ils soient SDF, étudiants, angoissés, racailles, cancéreux ou starlettes, il faudra établir des points de vente qu'on se disputera avec la concurrence, mais il faudra aussi veiller à ne pas alerter la police, voire à débloquer, par exemple, une faculté parmi quatre arbres de compétences qui permet d'avoir une enveloppe à glisser aux patrouilles pour plus de tranquillité.

En plus de tous les paramètres que demande le titre pour faire tourner au mieux son affaire, Weedcraft Inc a la bonne idée de proposer des contextes et des scénarios plausibles et prenant, où l'interaction sociale est primordiale, le genre de formule qu'on aurait parfaitement envisagé comme un jeu dans le jeu dans une série comme GTA par exemple, à la manière de la gestion immobilière et de cabarets dans Yakuza, mais en bien plus profond ici.

ON L'ATTEND... DÉTENDUS ET AVEC ENTHOUSIASME
Weedcraft Inc, en plus d'un thème qui attise forcément la curiosité, semble proposer tout ce qu'on peut attendre d'un bon jeu de gestion, complet et original par l'aspect social mais aussi politique qu'il soulève dans un univers où la ligne de flottaison entre ce qui est immergé ou non dans l'illégalité demeure parfois un peu floue. On garde en tout cas les yeux bien ouverts pour s'essayer à la version finale à venir de Weedcraft Inc, attendu pour le mois d'avril prochain sur PC.

Galerie photo Weedcraft Inc - 6 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande