>
>
Vitality : Une levée de fonds, un budget de club de Ligue 2, la team voit toujours plus grand

Vitality : Une levée de fonds, un budget de club de Ligue 2, la team voit toujours plus grand

Par Alix Dulac - publié le
Image

La Team Vitality, la structure numéro un française, a annoncé ce lundi avoir levé 20 millions d'euros. Une levée de fonds effectuée auprès du milliardaire indien Tej Kohli et qui accompagne évidemment les ambitions toujours plus grandes de la structure à l'abeille.


À voir aussi : League of Legends : Vitality Academy est championne de France lors de la finale à Disneyland Paris


Il y a eu Cloud9, il y a quelques semaines, avec ces cinquante millions de dollars. Il y a depuis hier la Team Vitality, et sa levée de fonds de 20 millions d'euros, censée l'aider dans sa quête de compétitivité au plus haut niveau de l'eSport.

La structure numéro un en France dans la discipline a levé cette somme auprès de Tej Kohli, un milliardaire indien. Ce dernier n'est pas un inconnu. Spécialisé dans les acquisitions en robotique ou encore biotechnologie, il a dernièrement investi 50 millions de dollars dans la société Rewired GG, une plateforme dont l'investissement sur le marché de l'eSport est le principal dada.

 

Fort de partenariats forts (on va citer Red Bull mais aussi Renault, HP Omen, Adidas ou encore récemment, Orange), Vitality va voir son budget, estimé à cinq millions d'euros en 2018, évoluer très sensiblement en 2019, pour atteindre celui d'un club de milieu de tableau... en Ligue 2.

C'est du moins le souhait de son co-fondateur, Nicolas Maurer, qui a détaillé à nos confrères de l'Equipe, ce à quoi allait servir ces fameux  millions d'euros.

On veut d'abord construire un centre d'entraînement, des lieux pour le public. On a aussi, évidemment, le LEC (League of Legends European Championship, , l'élite européenne sur LoL, ndlr) et d'éventuels investissements dans d'autres ligues. On veut densifier notre staff, continuer ce qu'on a commencé à mettre en place de ce côté, aller plus loin. 

On veut les meilleurs au marketing, au merchandising, au contenu vidéo... Ça coûte cher. Il y a aussi, évidemment, l'aspect sportif. Avoir les meilleures équipes (...) Aujourd'hui, il y a une vingtaine de personnes en tout dans le staff élargi de Vitality. Une cinquantaine de joueurs. Fin 2019, une centaine de personnes travailleront pour notre club.

Bref, des projets toujours plus ambitieux pour la Team "V", qui dans la même interview, a évoqué son absence sur DotA 2 et Overwatch.

Deux jeux que surveillent avec attention la structure à l'abeille. Beaucoup d'attention puisqu'un jour -reste à déterminer quand - "Vitality sera sur ce jeu" a affirmé Nicolas Maurer en parlant de DotA 2 notamment.

La rédaction vous recommande