>
>
SEGA parle de localisation et de son souhait de proposer des sorties mondiales d'ici 2020

SEGA parle de localisation et de son souhait de proposer des sorties mondiales d'ici 2020

Par Romain Mahut - publié le
Image

Depuis 2015 environ, SEGA propose de plus en plus de ses productions japonaises au public occidental. Ces dernières arrivent par ailleurs de plus en plus rapidement de ce côté du monde. Et à en croire l'éditeur, les choses vont continuer d'accélérer au cours des années à venir. 


À lire aussi : SEGA annonce le retard de la Mega Drive Mini et s'explique


Dans son dernier bilan financier, SEGA est à nouveau revenu sur son plan intitulé "Route vers 2020." Parmi les objectifs que l'éditeur s'est fixé se trouve la sortie mondiale de ses titres à venir. Pour y parvenir, le président de SEGA Games, Kenji Matsubara, explique que sa société doit impliquer ses studios de localisation plus tôt dans le processus de développement :

Avant qu'un jeu japonais soit commercialisé à l'étranger, il est localisé dans la langue de chaque pays et région. Persona 5 a par exemple été traduit en trois langues (Anglais, Chinois traditionnel et Coréen). Peu importe la popularité d'un jeu au Japon, il a peu de chances de gagner des fans à travers le monde si sa localisation est insuffisante.

Le SEGA Group dispose de studios de localisation qui font toute la différence lorsqu'un jeu est vendu à l'étranger. Atlus, qui est devenu un membre du SEGA Group à la suite d'un transfert d'activité en 2013, dispose d'un studio situé en Californie aux États-Unis. Le studio comprend très bien les jeux japonais et américains et est capable de transmettre correctement la vision du monde des titres japonais aux joueurs locaux. Le studio est capable de maximiser la valeur ludique de jeux localisés, de refléter ces visions du monde uniques, ce qui a mené à des tests très positifs de la part des joueurs locaux. Lorsqu'un jeu est encore en phase de développement, le contenu du jeu est partagé avec l'équipe de localisation de manière à ce qu'elle puisse le traduire avant même la fin du développement, ce qui facilite des sorties rapides de versions du jeu dans des langues étrangères.

Nous allons davantage renforcer ce type de collaboration de manière à atteindre le but qui est de sortir les jeux simultanément à travers le monde. C'est un des objectifs de la Route vers 2020.

Le document n'évoque pas la localisation des jeux dans davantage de langues européennes que le seul Anglais. La sortie de Valkyria Chronicles 4 et les récentes déclarations de personnalités de SEGA à ce sujet laissent cependant entendre que cela fait partie des choses sur lesquelles SEGA travaille.

Si l'éditeur tient ses promesses, les amateurs des productions nippones de SEGA n'auront plus à attendre plusieurs années avant de pouvoir rattraper leur retard sur les joueurs japonais. L'annonce de la sortie en occident en 2019 de Project Judge faite lors de l'annonce du jeu au Japon est un des signes de l'accélération sensible des processus de localisation chez SEGA. Reste maintenant à voir si le jeu sera proposé dans d'autres langues européennes que l'Anglais.

La rédaction vous recommande

6 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (6)