>
>
League of Legends : Le lancement des Worlds est réussi pour les équipes européennes

League of Legends : Le lancement des Worlds est réussi pour les équipes européennes

Par Eva Martinello - publié le
Image

La phase de groupes a commencé ce mercredi 10 octobre, avec deux matchs pour l'Europe contre la Corée du Sud, via Vitality contre Gen.G et G2 contre Afreeca Freecs. Récapitulatif du premier jour des mondiaux de League of Legends.


À voir aussi : League of Legends : RNG mobilise sa communauté avec des événements caritatifs


L'Europe contre la Corée du Sud

Le premier jour des mondiaux s'annonçait difficile pour les équipes européennes. Alors que Fnatic ne jouera qu'aujourd'hui pour la première fois (contre 100 Thieves), G2 affrontait Afreeca Freecs et Vitality était contre les champions du monde en titre : Gen.G.

C'est donc G2 qui a joué en premier, dans un match qui a mal commencé avec un first blood de l'équipe coréenne, mais G2 s'est vite rassemblée et a fait des opérations agressives qui ont payé, puis a remporté la partie de façon surprenante. Selon TusiN, support d'Afreeca Freecs, le Heimerdinger de l'ADC Hjarnan a été décisif dans cette victoire.

La première journée s'achevait avec Vitality, la structure française qui a remporté sa toute première qualification aux mondiaux, contre les champions du monde en titre, Gen.G (structure anciennement appelée KSV). Le match était largement en faveur des coréens, mais le format de parties uniques était à l'avantage de Vitality.

Dans une partie sans aucune pause, les européens ont décidé de tout miser sur leur atout, qui est l'agressivité (nous avions d'ailleurs interviewé l'ADC Attila en fin de Summer Split) et a multiplié des opérations ambitieuses, parfois folles. Cette stratégie a réussi à déstabiliser les coréens et Vitality a remporté la partie sur un backdoor de Jiizuke.

25 minutes

C'est le temps qu'aura duré la partie la plus rapide de la journée. Il s'agissait de l'équipe américaine Cloud 9, revenue du Play-In, contre l'équipe la plus forte du moment : Royal Never Give Up (RNG). Cloud 9 a décidé de tout miser sur une stratégie originale en prenant Evelynn sur la jungle de Svenskeren avec un Urgot pour le toplaner Licorice. Malgré de bonnes opérations avec ce duo, RNG a su jouer autour des erreurs des américains, notamment en botlane où l'ADC chinois Uzi a pris l'avantage très rapidement avec son support Ming.

Finalement, l'équipe chinoise a réussi à terminer la partie "à blanc" au bout de 25 minutes, sans même avoir besoin d'un buff du Nashor. Si ce match était douloureux pour Cloud 9, ils ont eu la malchance d'affronter l'équipe considérée comme la potentielle finaliste des mondiaux en premier et les autres matchs devraient être moins difficiles pour eux.

La phase de groupes du Championnat du Monde continue aujourd'hui, avec l'entrée en scène de Fnatic contre l'équipe américaine 100 Thieves à midi, sur O'Gaming.

La rédaction vous recommande