>
>
Spider-Man PS4 : On a joué aux 2 premières heures sur PS4 Pro et on vous dit tout (ou presque)

Spider-Man PS4 : On a joué aux 2 premières heures sur PS4 Pro et on vous dit tout (ou presque)

Par Romain Mahut - publié le

Il y a quelques jours, nous nous sommes rendus (en métro, tel un Spider-Man en plein fast travel) dans les locaux parisiens de Sony Interactive Entertainment. Et si nous avions déjà pu prendre en main le jeu d'Insomniac pendant l'E3 de juin dernier, nous avons cette fois eu la possibilité de découvrir ses deux premières heures. Et des choses à dire, il y en a. 


À lire aussi : Spider-Man PS4 le démarrage d'un Marvel Gaming Universe ? Marvel répond


C'est donc par une chaleur à faire crever un super héros sous sa cagoule que nous nous sommes rendus dans les bureaux parisiens de Sony IE. Dans ces derniers nous attendaient un certain Bryan Intihar, directeur de la création chez Insomniac Games, fraîchement débarqué d'Italie. Et la tête pensante derrière les nouvelles aventures de Peter Parker et compagnie n'était pas venu les mains vides puisqu'avec lui se trouvait une nouvelle démo de Marvel's Spider-Man tournant sur PS4 Pro.

Cette dernière nous a permis de découvrir les deux premières heures de l'aventure ainsi que moult activités annexes. Sans surprise, Sony nous a demandé de garder sous silence certains éléments de l'intrigue pour ne pas gâcher la surprise des gens qui se procureront le jeu (et même s'il n'y avait pas eu ce genre de restriction, nous nous serions de toute façon abstenus de vous les révéler). Un point sur lequel Bryan Intihar a insisté avant de nous laisser prendre la manette en main est celui des thèmes du jeu. D'après lui, ces derniers sont au nombre de deux : le mentorat et le partenariat.

Selon le directeur de la création d'Insomniac, Peter pense qu'il peut sauver le monde en tant que Peter Parker et non pas uniquement en tant que Spider-Man. En parallèle, l'aventure du jeu va permettre au héros de découvrir qu'il est tout à fait acceptable de demander de l'aide. Bryan Intihar estime que les meilleures histoires de Spider-Man sont celles dans lesquelles les mondes de Peter Parker et Spider-Man rentrent en collision. Ils avaient donc pour objectif affiché de faire un jeu qui est autant un jeu Spider-Man qu'un jeu Peter Parker. Cela dit, Bryan Intihar nous a confirmé que dans Marvel's Spider-Man, le joueur passe (logiquement) plus de temps à incarner Spider-Man que Peter Parker. Pendant les deux heures trente que duraient la démo, il était possible d'obtenir une première idée de cette collision entre le monde de Peter Parker et celui de Spider-Man. Même si cette collision prendra certainement une ampleur bien plus importante dans l'aventure complète, elle s'exprime également de manière plus subtile en cours de mission. Alors que Spider-Man est en pleine mission compliquée par exemple, Tante May essaie de le joindre. Pour qu'elle ne s'inquiète pas, Peter doit prendre l'appel et lui mentir (il explique qu'il y a du bruit autour de lui car il "regarde un film de super héros"). Être un super héros à l'identité secrète est un numéro de jongleur permanent que Marvel's Spider-Man va visiblement chercher à illustrer de manières différentes tout au long de l'aventure. 

Dr Parker et Mr Spider-Man

Pour ce qui est de l'histoire d'une manière plus générale, le jeu d'Insomniac débute alors que Peter Parker est Spider-Man depuis huit ans. C'est un super héros expérimenté qui a déjà envoyé nombre de super vilains en prison et qui lutte contre Wilson "Kingpin" Fisk depuis des années. Au début du jeu, c'est justement de ce dernier dont Spider-Man va devoir s'occuper.

Cette première mission permet de se familiariser avec les touches du jeu et d'amener le changement de costume de l'homme-araignée. Au début de l'aventure, Spider-Man porte en effet la version de son costume la plus célèbre. Très abîmée pendant son combat contre Fisk, cette tenue va devoir être remplacée par Peter Parker. Ce changement de costume est le prétexte trouvé par les scénaristes pour montrer la "vraie vie" du jeune homme. Depuis la fin de ses études, Peter Parker travaille comme scientifique dans un laboratoire, laboratoire où il prend part à différentes études et autres expériences. Et c'est justement sur son lieu de travail que Peter développe ses tenues et autres gadgets les plus sophistiqués. Si Marvel's Spider-Man ne demande pas au joueur de travailler directement sur le costume, cette présence dans le laboratoire permet de découvrir la première phase pendant laquelle le joueur incarne Peter Parker en civil. Sur son lieu de travail, Peter doit donc remplir certaines tâches pour faire avancer les recherches de son employeur. Ces tâches, comme la réparation d'un bras mécanique par exemple, prennent la forme d'un mini-jeu dans lequel Peter doit faire passer du courant sur des circuits imprimés (avec gestion de la puissance du voltage, du sens dans lequel circule l'électricité, etc.) en déplaçant des pièces sur une grille. En plus des mini-jeux qu'il faut obligatoirement terminer pour continuer d'avancer dans l'histoire, il est aussi possible de s'atteler à des projets facultatifs. Ces derniers se débloquent au fur et à mesure et permettent de gagner de l'XP. 

En plus de la possibilité de diriger Peter Parker, un des autres éléments marquants de Marvel's Spider-Man réside dans le fait d'incarner Mary Jane Watson, la chère et tendre de Peter Parker. Dans l'univers créé spécialement pour le jeu, Mary Jane est journaliste d'investigation. Au moment où commence l'intrigue de ce dernier, Mary Jane et Peter ne se sont pas parlé depuis six mois. Et lorsque le joueur prend le contrôle de Mary Jane pour la première fois, elle se fait passer pour la journaliste d'un magazine qui a pour mission de couvrir la vente aux enchères des objets d'art de Fisk après l'arrestation de ce dernier. Rapidement, la jeune femme va chercher à mettre son nez là où il n'est pas le bienvenue. Mary Jane a ses propres mécaniques de gameplay, et dans le passage de la démo qui la concernait, il était principalement question de se faufiler sans être repéré et d'enquêter/résoudre une énigme. À l'instar des passages avec Peter Parker, les passages avec Mary Jane permettent de changer de rythme et d'apporter un peu de variété au gameplay. La séquence était cependant trop courte pour savoir ce que l'héroïne apporte au jeu dans son ensemble et voir l'étendue de ses mécaniques de gameplay.

D'après Bryan Intihar, Mary Jane va "surprendre de nombreux joueurs." Lorsque nous lui avons demandé ce qu'il entendait par là, le directeur de la création explique que dans Marvel's Spider-Man, Mary Jane n'est pas la demoiselle en détresse qu'elle a pu être dans d'autres versions des aventures de l'homme-araignée. Il a même laissé entendre que ce n'est pas forcément elle qui aurait besoin d'être sauvée cette fois... Pour les besoins du suspens, il n'a pas souhaité en révéler davantage à ce sujet. La présence et le rôle joué par Mary Jane est en tout cas un élément intrigant du jeu. 

Spider-Man, c'est vous

Comme indiqué ci-dessus, Peter Parker est ici un super héros expérimenté. Et les développeurs désiraient que cette expérience soient ressentie manette en main par les joueurs lorsque débute la partie. Et l'efficacité et la puissance de Spider-Man se ressentent effectivement dès les premiers combats, et ce, même si le joueur est très loin d'avoir accès à toutes les techniques et à tous les gadgets qui se débloquent au fil du temps. Un autre concept que l'équipe souhaitait retranscrire dans le gameplay est le fait que Spider-Man est un "maître de l'improvisation" en combat. En fonction des circonstances, Spider-Man peut changer de technique en cours de combat et apprendre à gérer aussi bien les environnements que les ennemis qui l'entourent pour créer des enchaînements dynamiques variés. À ce propos, plus le combo est grand, plus Spidey gagne en "focus" (un bonus de focus est attribué durant les combos aériens). Le focus peut ensuite être utilisé pour se soigner ou pour réaliser un finisher qui met K.O. instantanément un ennemi (un finisher nécessite cependant une barre pleine). À noter qu'il existe différents types de K.O. contextuels très bien mis en scène. Il est possible de ressentir assez vite manette en main qu'en fonction de la manière de jouer de chacun, et des préférences des différents joueurs en matière d'améliorations du héros, Spider-Man se battra de façons sensiblement différentes d'un joueur à l'autre. 

Comme nous vous l'indiquions en juin dernier pendant nos premières impressions au sujet de Marvel's Spider-Man, le jeu propose en plus de l'intrigue principale, de prendre part à de nombreuses missions et activités annexes. Celles-ci se débloquent progressivement et permettent d'obtenir des tokens qui donnent la possibilité de débloquer d'autres costumes de Spider-Man ainsi que des "pouvoirs de costume" et des "mods de costumes" (trois mods peuvent être équipés en même temps et ils servent à augmenter l'attaque ou la défense de Spider-Man). À propos des costumes, Marvel's Spider-Man laisse la possibilité d'en revêtir un nombre important. Ces tenues alternatives n'ont aucune incidence sur l'histoire et servent principalement de fan service. En parallèle au système d'expérience et d'amélioration des tenues, Marvel's Spider-Man inclut également un système de crafting. Pour créer, et ensuite améliorer des gadgets, le joueur peut utiliser les tokens précédemment cités ainsi que les pièces détachées que Spider-Man récupère dans la ville ou dans les missions. Avec le crafting et l'arbre de compétences, le titre d'Insomniac Games offre des outils de personnalisation plutôt complets. En tenant compte des possibilités offertes en matière de gameplay évoquées précédemment, et des outils de personnalisation détaillés dans ce paragraphe, il est possible de dire que Marvel's Spider-Man compte proposer un super héros à la carte. 

It's up to you, New York, New Yooooork 

Marvel's Spider-Man étant un monde ouvert se déroulant dans une des plus célèbres villes du monde, il est nécessaire de faire un point sur le New York du jeu. D'après le directeur de la création d'Insomniac, la version virtuelle de la ville américaine, avec ses 8 quartiers, est la plus grande map de l'histoire du studio. Et cela se voit. De plus, au cours des premiers moments de déplacements libres de Spider-Man dans la ville, la densité et la verticalité de Manhattan sautent aux yeux. Monter en haut d'un immense gratte-ciel (comme la tour Avengers par exemple) pour regarder les alentours avant se plonger dans le vide est toujours un moment grisant. Bien évidemment, le jeu donne également la possibilité de se déplacer (plus lentement) en marchant ou en courant au sol (précisons au passage que Spider-Man ne meurt pas quand il tombe dans l'eau, il garde la tête hors de l'eau et ne nage pas vraiment). Là il est possible de voir un univers bien plus vivant qu'un Batman : Arkham City où se trouvaient juste des criminels et quelques policiers/otages. Ici, les voitures circulent les gens font leur vie et réagissent (plus ou moins positivement) lorsqu'ils voient le super héros. Mais pour être tout à fait franc, une fois les commandes de Spider-Man intégrées et la toile domptée, l'envie de rester au sol n'est plus vraiment là.

À noter que d'après Bryan Intihar, New York City est un personnage à part entière du jeu. Lorsque votre serviteur lui a demandé ce qu'il entendait par là, il a expliqué que la ville avait implicitement son propre arc narratif dans le jeu. Les événements qui se déroulent pendant l'aventure ont des conséquences sur la ville et ces dernières peuvent par exemple être évoquées par des PNJ qu'il est possible de croiser dans les rues de Manhattan. Le dernier point concerne le tourisme virtuel mis à contribution. Les fans de Spidey le savent bien, Peter Parker est un bon photographe. Le jeune homme étant toujours équipé de sa caméra, une des activités annexes du jeu demande de prendre en photo des monuments célèbres de NYC. Et ces photos ne servent pas à rien puisqu'elles permettent de débloquer les fameux tokens évoqués précédemment. Ou comment joindre l'utile à l'agréable.

Et les autres héros Marvel alors ?

Pour terminer cette preview, un mot sur le lien du jeu avec le reste des héros Marvel. Lorsque la possibilité nous a été donnée de nous déplacer librement sur la map du jeu, nous nous sommes immédiatement rendus à la Tour Avengers. Cette dernière est bien là, et il est possible de grimper à son sommet. La présence de lieu mythique pour les fans de Marvel nous a incité à demander à Bryan Intihar si les joueurs pouvaient s'attendre à des caméos de personnages Marvel célèbres dans le jeu. Le représentant d'Insomniac nous a clairement répondu que "non", avant de nous expliquer qu'ils auraient par exemple pu faire en sorte que Mary Jane travaille pour Stark Industries. Mais que ce choix aurait mené les joueurs à s'attendre à voir Tony Stark.

Et s'ils avaient inclus Tony Stark, alors il aurait fallu faire apparaître Iron Man dans le jeu. La charge de travail et les enjeux que cela aurait représenté auraient été trop importants alors qu'ils voulaient s'assurer de faire un grand jeu Spider-Man. En revanche, lorsque nous lui avons demandé si le jeu aurait une scène post-générique, il s'est simplement contenté de nous répondre que c'était une "idée intéressante" avec un air malicieux. Il est donc vivement conseiller de regarder le générique de fin du jeu jusqu'à sa conclusion...

ON L'ATTEND... COMME UN NOUVEAU FILM DU MCU !
Insomniac Games a pour ambition de réaliser le meilleur jeu Spider-Man jamais créé. Et cela se ressent dès les premières minutes passées dans Marvel's Spider-Man. À premières vue, les auteurs ont réussi à retranscrire l'ambiance et l'humour typiques des aventures de Peter Parker, tout en trouvant un gameplay cohérent avec les pouvoirs de ce dernier. Pour avoir un avis véritablement complet sur le jeu, il faudra désormais attendre de découvrir ce que donne l'histoire dans son ensemble, juger de la variété des situations, et voir si les séquences avec Peter Parker et Mary Jane ne sont pas superficielles. À l'issue de cette première session de jeu, l'envie de replonger dans le Manhattan virtuel de Marvel est en tout cas très forte. 

 

Galerie photo Marvel's Spider-Man - 9 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

19 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (19)