>
>
Nintendo Switch : Une faille de sécurité irréparable découverte

Nintendo Switch : Une faille de sécurité irréparable découverte

Par Gianni Molinaro - publié le

En janvier, un groupe de hackers estimait que la dernière console de Nintendo allait définitivement céder à l'été 2018. Il semble que les portes aient été ouvertes en avance et que la firme de Kyoto soit bien incapable de les refermer.


À voir aussi : Rumeur : Call of Duty Battle Royale pourrait arriver en exclusivité sur Switch


A la sortie d'une nouvelle console, les hackers les plus hardis cherchent toujours LA faille qui leur donnera un libre accès à toutes les possibilités comme le jailbreak ou l'installation d'un autre homebrew. La très populaire Nintendo Switch ne pouvait pas y couper.

Le problème, pour son constructeur, c'est que la vulnérabilité exploitée par la Team fail0verflow, qui prouve dans la vidéo ci-dessus être parvenue à faire tourner Linux sur la console hybride, ne peut être corrigée. La faille, baptisée Fusée Gelée par celle qui l'a découverte, Kate Temkin, concerne le processeur Nvidia Tegra X1 et la ROM de son démarrage en mode de récupération.

Comme il s'agit d'un problème hardware qui ne peut être patché, Nintendo, qui a eu connaissance du problème, peut commencer à cauchemarder. Ou pas.

Les plus de 15 millions consoles vendues sont susceptibles d'accueillir des modifications qui pourraient faire de la Switch la nouvelle PSP, soit le royaume du piratage.

[Via]

La rédaction vous recommande

44 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (44)